Dixième édition du Festival du cinéma israélien

Présentée en ouverture, l'oeuvre Mon fils (Dancing Arabs)... (Photo: fournie par Métropole Films)

Agrandir

Présentée en ouverture, l'oeuvre Mon fils (Dancing Arabs) d'Eran Riklis raconte l'histoire d'un Arabe israélien ayant toutes les difficultés du monde à se faire accepter dans un prestigieux internat juif à Jérusalem.

Photo: fournie par Métropole Films

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse

Le 10e Festival du cinéma israélien de Montréal se déroulera à compter d'aujourd'hui, et ce, jusqu'au 4 juin avec une programmation de 24 films, dont 11 longs métrages et 2 documentaires.

Présentée en ouverture, l'oeuvre Mon fils d'Eran Riklis raconte l'histoire d'un Arabe israélien ayant toutes les difficultés du monde à se faire accepter dans un prestigieux internat juif à Jérusalem.

Une autre oeuvre, Dancing in Jaffa, évoque les relations entre Palestiniens et Israéliens par le biais de la danse.

La comédie Zero Motivation nous fait découvrir l'armée israélienne (Tsahal) sous un angle méconnu.

Le festival a lieu au Cinéma du Parc, au Guzzo Méga-Plex Sphèretech 14 et au Cinéplex Kirkland. Détails: fcim.ca.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer