Mommy et Wild à Telluride

Mommy... (Photo: fournie par Films Séville)

Agrandir

Mommy

Photo: fournie par Films Séville

Le long métrage Mommy de Xavier Dolan sera de la programmation du festival de Telluride au Colorado, ont annoncé les organisateurs ce matin.

Comme tout le monde le prédisait, Wild, le nouveau film américain de Jean-Marc Vallée mettant en vedette Reese Witherspoon, est également inscrit à la programmation.

Et deux autres Québécois, le réalisateur François Jaros et le scénariste Guillaume Lambert, sont aussi sur les rangs du prestigieux festival avec leur court métrage Toutes des connes.

C'est donc dire que les films de Dolan et Vallée passeront par Telluride, un festival qui n'accueille qu'une poignée de longs métrages considérés comme de grosses pointures, avant d'être présentés au Toronto International film festival (TIFF) quelques jours plus tard.

La programmation de la 41e édition du festival de Telluride est en effet costaude. Outre le film de Dolan, les festivaliers y verront plusieurs oeuvres présentées en mai dernier à Cannes tels Mr. Turner de Mike Leigh, Foxcatcher de Bennett Miller ou encore Deux jours, une nuit des frères Dardenne. Le nouveau film Birdman d'Alejandro Inarritu qui a ouvert la Mostra de Venise hier, est aussi à la programmation.

Mommy, rappelons-le, a été présenté en première mondiale et en compétition officielle au Festival de Cannes. Xavier Dolan a été récompensé du Prix du jury, ex-aequo avec Adieu au langage de Jean-Luc Godard. Mettant en vedette Antoine Olivier Pilon, Anne Dorval et Suzanne Clément, Mommy arrivera sur les écrans québécois le 19 septembre.

Deuil amoureux

Quant à Toutes des connes, il raconte en 5 minutes et 95 scènes le parcours difficile d'un deuil amoureux et ce, sur un ton d'autodérision comique. Le film a été autofinancé et tourné en 22 jours étalés sur une période d'un an.

Produit par Fanny-Laure Malo de La boîte à Fanny, le court métrage a été projeté à Sundance, au Hollyshorts Film Festival de Los Angeles (prix du meilleur court), à Fantasia et plusieurs autres festivals.

«C'était une idée complètement folle de François Jaros et Guillaume Lambert, de pousser un concept à son maximum: comment raconter une histoire en réduisant les informations contenues dans les scènes à leur minimum, nous dit Fanny-Laure Malo. L'idée du deuil amoureux est venue car nous nous y retrouvons tous: autant dans cette douleur que dans les choses absolument farfelues que la fin d'une relation peut nous faire faire!»

Le festival de Telluride aura lieu du 29 août au 1er septembre.




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer