À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

     
    ou
    Fermer X

    Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

    Suggestions:
    1- Vérifiez l'orthographe
    2- Entrez un code postal
    3- Entrez le nom d'une ville
    4- Entrez une adresse

    Des gens qui s'embrassent lance le 17e Festival Colcoa

    Éric Elmosnino et Lou de Laâge dans Des...

    Agrandir

    Éric Elmosnino et Lou de Laâge dans Des gens qui s'embrassent de Danièle Thompson.

    Partager

    Agence France-Presse
    Los Angeles

    Le dernier film de la réalisatrice et scénariste Danièle Thompson, Des gens qui s'embrassent, a lancé lundi la 17e édition du festival du film français Colcoa, qui réunit chaque année à Hollywood professionnels américains et cinéphiles amoureux du cinéma hexagonal.

    Le film a été projeté devant une salle comble, quelques jours à peine après sa sortie en France, où les critiques n'ont pas été tendres avec le dernier opus de Danièle Thompson, déjà présente à Colcoa en 2006 avec Avenue Montaigne.

    Le public américain a semblé pour sa part plutôt séduit par cette comédie qui plonge dans les affres d'une famille joyeusement dysfonctionnelle, à travers deux frères ennemis (Kad Merad et Éric Elmosnino) que tout sépare.

    «Je suis fille unique et j'ai toujours été fascinée par le fait que des frères et soeurs élevés par les mêmes personnes puissent choisir des vies aussi différentes», a expliqué Danièle Thompson après la projection, lors d'une discussion avec la salle.

    «Je voulais aussi montrer comme il est difficile, au sein même d'une famille, d'accepter les choix des autres, leur façon de vivre, les gens qu'ils choisissent d'épouser», a-t-elle dit. «Tout peut devenir une source de conflits. Les dysfonctionnements sont en germe dans toutes les familles.»

    Elle a également expliqué au réalisateur Edward Zwick (réalisateur de Glory, The Last Samourai ou Love and Other Drugs), qui animait la discussion, que «le ton (qu'elle) aime dans (ses) films, c'est de pouvoir rire et pleurer immédiatement après».

    Parmi les personnalités présentes lundi soir, figuraient notamment Lambert Wilson - présent pour deux films, Vous n'avez encore rien vu et Alceste à bicyclette -, les réalisateurs Stéphane Brizé et Jean-Pierre Améris, la cinéaste Julie Delpy, l'actrice Lou de Laâge ou encore Sylvie Vartan.

    Colcoa, très prisé des distributeurs américains, présentera jusqu'au 22 avril 57 films - 38 longs métrages et 19 courts métrages. Parmi les longs métrages, 31 seront en compétition pour le prix du jury et le prix du public.

    Le festival présentera en outre des séances de «classiques», parmi lesquels Le feu follet de Louis Malle ou Les Soeurs Brontë d'André Téchiné.

    Le directeur général de Colcoa, François Truffart, a par ailleurs annoncé lundi soir que les films de clôture seraient Comme des frères de Hugo Gélin et Möbius d'Éric Rochant, avec Jean Dujardin, Cécile de France et Tim Roth.

    Partager

    publicité

    publicité

    publicité

    la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

    publicité

    publicité

    Autres contenus populaires

    image title
    Fermer