Forte représentation du Québec à Namur

Le film Les êtres chers d'Anne Émond fera partie de... (Photo fournie par Films Séville)

Agrandir

Le film Les êtres chers d'Anne Émond fera partie de la compétition officielle au Festival international du film francophone de Namur.

Photo fournie par Films Séville

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le comédien Marc-André Grondin fera partie du jury de la compétition officielle de la 30e édition du Festival international du film francophone (FIFF) de Namur.

Le Québec sera par ailleurs fortement représenté avec une quinzaine de longs métrages inscrits dans différentes sections de la programmation.

Les films Chorus de François Delisle et Les êtres chers d'Anne Émond font partie de la compétition officielle tandis que Le bruit des arbres de François Péloquin et Les démons de Philippe Lesage sont de la compétition des premières oeuvres.

Les films Les loups et Le profil Amina de Sophie Deraspe seront présentés hors compétition, tout comme Paul à Québec de François Bouvier.

Parmi les autres longs métrages québécois, notons les documentaires Pinocchio d'André-Line Beauparlant et Transatlantiques de Félix Dufour-Laperrière. Présenté l'an dernier en ouverture du FIFF, la coproduction Belgique/Québec Tokyo Fiancée y sera de nouveau projetée dans une sélection de films sortis en Belgique d'octobre 2014 à août 2015.

Enfin, comme nous l'annoncions il y a quelques jours, l'oeuvre Café de Flore de Jean-Marc Vallée sera projetée dans le cadre des Coups de coeur de Vanessa Paradis, grande invitée d'honneur de cette 30e édition.

Courts, clips, animation

Le Québec sera tout autant présent dans les autres sections du festival.

C'est le cas de la section FIFF Campus où deux films d'animation portant la signature de Québécois sont inscrits. Il s'agit de Avril et le monde truqué, une coproduction France/Belgique/Québec et Le Noël de Walter et Tandoori de Sylvain Viau. Destiné aux jeunes, le FIFF campus permet d'apprendre la construction d'une oeuvre de cinéma.

Roberta, un film de Caroline Monnet mettant en vedette Marie Brassard, sera de la compétition des courts métrages, tandis que Avalanches (Félix Dyotte) de Monia Chokri et Le fantôme (Monogrenade) de Kristof Brandl sont inscrits à la compétition des clips.

Cinq autres courts québécois sont de la programmation: Mynarski, chute mortelle de Matthew Rankin, Nina de Halima Elkhatabi, Prends-moi d'Anaïs Barbeau-Lavalette et André Turpin, Sonambulo de Theodore Ushev et Transfert de Guillaume Paquin-Boutin.

Le jury de la compétition officielle sera présidé par l'acteur belge Olivier Gourmet qu'on a vu au Québec dans le long métrage Congorama de Philippe Falardeau.

Enfin, le jury des courts métrages sera présidé par Lubna Azabal, comédienne qui incarnait Nawal Marwan dans Incendies de Denis Villeneuve, ce qui lui avait d'ailleurs valu le Jutra de la meilleure actrice. Ce jury comptera aussi dans ses rangs Ian Gailer, directeur général du Festival de cinéma de la ville de Québec.

Comme à chaque année, un jeune comédien québécois est invité dans le cadre de l'événement Échanges de talents permettant à cinq acteurs de la Francophonie de rencontrer des experts du métier. Cette année, l'honneur revient à Pierre-Luc Lafontaine.

Une habituée du FIFF, la directrice de casting Emmanuelle Beaugrand-Champagne sera à nouveau à Namur afin de participer à Échanges de talents ainsi qu'au Forum de Namur, événement où des experts étudient et commentent les scénarios de trois jeunes cinéastes. L'un des trois scénarios retenus cette année est celui de Dérives du Québécois David Uloth.

La 30e édition du FIFF se déroulera du 2 au 9 octobre.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer