FIFA: deux prix à Une chaise pour un ange

Une chaise pour un ange... (Photo: archives La Presse)

Agrandir

Une chaise pour un ange

Photo: archives La Presse

Le documentaire Vivian Maier : Who Took Nanny's Picture? de Jill Nicholls a remporté hier soir le Grand Prix de la 32e édition du Festival international du film sur l'art de Montréal.

Le jury du FIFA a par ailleurs remis deux prix au film québécois Une chaise pour un ange de Raymond St-Jean. Ce dernier a remporté le prix de la meilleure oeuvre canadienne ainsi que le prix ICI ARTV de la meilleure réalisation canadienne francophone.

L'oeuvre de M. St-Jean porte sur la chorégraphie Borrowed Light du Finlandais Tero Saarinen, elle-même inspirée des Shakkers, une communauté religieuse américaine reconnue pour son travail en architecture, en design de meuble et en chant.

Fort de ces deux prix, le film de M. St-Jean sera projeté ce jeudi 3 avril en ouverture du prestigieux festival Loikka consacré à des films sur la danse à Helsinki en Finlande.

Vivian Maier : Who Took Nanny's Picture? est un film britannique consacré à une photographe qui, tout au long de sa vie, a exercé son art dans le plus grand anonymat. En parallèle à son travail de gouvernante, Vivian Maier a pris quelque 150 000 photographies, surtout de Chicago et New York, sans jamais montrer le fruit de son travail. Or, découverte par hasard en 2007, ces photos «révèlent un regard, une poésie et un humanisme hors du commun et ouvrent une fenêtre sur l'Amérique des années 1950 et 1960», lit-on dans le catalogue du FIFA.

Ce film ne doit pas être confondu avec Finding Vivian Maier présenté aux RIDM de novembre dernier. Il s'agit de deux oeuvres différentes sur le même sujet.

Plusieurs autres prix ont été remis au cours d'une cérémonie tenue hier soir au Musée des Beaux-Arts de Montréal.

En voici la liste qui exclut les prix mentionnés ci-haut :

PRIX DU JURY

Breathing Earth : Susumu Shingu's Dream de Thomas Riedelsheimer (Allemagne)

MEILLEUR FILM ÉDUCATIF

The Day Carl Sandburg Died de Paul Bonesteel (États-Unis)

PRIX DE LA CRÉATION

Off Ground de Boudewijn Koole (Pays-Bas)

MEILLEUR ESSAI

Beat Generation de Xavier Villetard (France)

MEILLEUR PORTRAIT

Picasso, l'inventaire d'une vie de Hughes Nancy (France)

MEILLEUR REPORTAGE

The New Rijksmuseum 4 de Oeke Hoogendijk (Pays-Bas)

MEILLEURS FILMS POUR LA TÉLÉVISION (Ex aequo)

Aka Norman Parkinson de Nicola Roberts (Royaume-Uni)

L'autre Karajan de Eric Schulz (Autriche/Allemagne)

PRIX LILIANE STEWART POUR LES ARTS DU DESIGN

From Grain to Painting de Branko Istvancic (Croatie/Serbie)

Mentions spéciales aux films Dreaming Chevala et Lucien Hervé, photographe malgré lui.

PRIX ARTV TREMPLIN POUR LE MONDE

Le vertige de l'étoile de Jean-Pierre Dussault (Canada)




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer