The Commuter: train-train quotidien **

Publicité

L'histoire: Après avoir été viré de son boulot de courtier d'assurances, Michael MacCauley (Neeson) prend le train de banlieue le ramenant chez lui, au nord de New York. Après qu'une mystérieuse femme lui a fait une offre qu'il peut difficilement refuser, son trajet quotidien se transforme en course contre la montre. Et en combat pour sauver sa vie, celle de sa famille et des passagers.

D'abord, une question: doit-on (toujours) employer le mot «hitchcockien» lorsqu'on aborde un thriller? Dans le cas de The Commuter, un thriller avec un scénario poussif et prévisible, des interprètes qui jouent tous faux, il semble que le terme soit exagéré. 

Après Unknown, Non-Stop et Night Run, l'ineffable Liam Neeson retrouve ici pour la quatrième fois - en sept ans - le réalisateur de films d'action Jaume Collet-Serra. Or, cette fois, il joue un «homme ordinaire», ex-policier et bon père de famille, qui est face à un choix moral déchirant et assez «catho»: jusqu'où est-il prêt à aller pour de l'argent sans payer les conséquences de ses actes?

Résumer l'intrigue davantage serait inutile. En gros, le réalisateur transforme un type «normal» en James Bond sur rails. Et il situe l'action dans un train de banlieue à New York, sans doute pour encourager les banlieusards à prendre encore leur voiture... 

The Commuter... (image fournie par VVS Films ) - image 2.0

Agrandir

The Commuter

image fournie par VVS Films 

Si le début, tout en ellipses, avec un montage bien serré, semble annoncer un style maîtrisé, un point de vue original, The Commuter bascule vite dans la surenchère, les clichés et la morale; celle-ci est incluse dans le prix du billet, faut-il croire. Sans bouder le plaisir enfantin lié au genre, peut-on essayer de masquer un peu les ficelles? Et cesser de jouer aux protecteurs de la classe moyenne américaine qui a de moins en moins de «moyens» (mais ça, c'est une autre histoire) avec des films d'action remâchés ad nauseam?

En effet, le long métrage du réalisateur catalan répète ce que des milliers d'autres ont fait avant lui. Des histoires de mecs qui vont sauver la veuve et l'orphelin, certes gonflées d'adrénaline, mais qui demeurent des histoires à faire peur aux enfants de tous les âges. Pour mieux les rassurer à la fin du film. 

Bonne nouvelle! Liam Neeson a annoncé en septembre dernier qu'il renonçait aux rôles de héros de film d'action. «[Les studios] m'offrent encore beaucoup d'argent pour faire ces films. Je leur réponds: ‟J'ai 65 ans." Les spectateurs ne seront plus là un jour.»

Quelle sage décision.

* * 

The Commuter (V.F.: Dernier arrêt). Thriller de Jaume Collet-Serra. Avec Liam Neeson, Vera Farmiga, Patrick Wilson. 1 h 45.

Consultez l'horaire du film




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer