Innocent: les aventures d'un innocent **1/2

La PresseMarissa Groguhé 2/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'histoire: Francis se fait interroger par un enquêteur. La raison n'est pas dévoilée, mais au fil des histoires qu'il relate, le personnage se révèle être un type inoffensif et un peu trop naïf, avec un don particulier pour s'empêtrer dans des situations rocambolesques.

Après avoir déçu la critique, mais gagné l'appui du public avec son plus récent long métrage Hot dog, Marc-André Lavoie a mieux fait cette fois dans Innocent. Produit et réalisé de façon indépendante, créé avec les moyens du bord, le quatrième film du réalisateur québécois n'en laisse rien paraître. Il est toutefois loin d'être renversant.

On peinera à se laisser accrocher par une intrigue qui se veut vraisemblablement prenante, mais ne parvient pas à l'être. Il s'agit d'un patchwork de souvenirs, racontés dans une chronologie décousue.

L'histoire: Francis se fait interroger par... (image fournie par la production) - image 2.0

Agrandir

image fournie par la production

Emmanuel Bilodeau, qui s'associe à Marc-André Lavoie pour la troisième fois, apporte néanmoins une énergie candide au long métrage grâce à son interprétation d'un personnage principal attachant aux mésaventures improbables.

Le Festival du nouveau cinéma a présenté le long métrage comme une «comédie hilarante». Il n'en est pourtant rien. Le qualificatif nuit à ce film qui penche plutôt vers la «tragi-comédie». Ce drame léger et empreint d'humour tire un certain bénéfice de scènes absurdes et de malaises qui s'empilent et font parfois sourire, pas plus.

* * 1/2

Innocent. Comédie dramatique de Marc-André Lavoie. Avec Emmanuel Bilodeau, Réal Bossé, Sandrine Bisson. 1 h 28.

> Consultez l'horaire du film




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer