First They Killed My Father: au temps des Khmers rouges ***

La PresseMarc-André Lussier 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'histoire: En 1975, une fillette prénommée Loung, issue d'une famille aisée et unie, doit lutter péniblement pour survivre quand les Khmers rouges prennent le pouvoir au Cambodge et instaurent un régime de terreur.

Saluons d'abord le courage d'Angelina Jolie. Contrairement à ce que font la plupart des cinéastes occidentaux quand ils plongent dans l'horrible réalité d'un pays en guerre, la réalisatrice n'a mis aucun personnage venu d'ailleurs dans l'histoire qu'elle raconte. D'une certaine façon, sa démarche est en tous points semblable à celle qu'avait empruntée Kim Nguyen pour Rebelle. La poésie en moins, hélas.

Dans ce film coproduit par le Franco-Cambodgien Rithy Panh (L'image manquante), Angelina Jolie porte à l'écran le récit autobiographique de Loung Ung, qui a coécrit le scénario avec la réalisatrice.

Fillette au moment de la prise du pouvoir par les Khmers rouges en 1975, Loung a dû survivre à la déshumanisation collective, à l'endoctrinement d'une idéologie où l'individualisme n'existe plus et, surtout, à l'horreur des exactions. Tout est vu selon son regard d'enfant.

First They Killed My Father ... (image fournie par netflix) - image 2.0

Agrandir

First They Killed My Father

image fournie par netflix

L'intention est très louable, d'autant qu'elle fait écho au fait que le gouvernement américain n'a jamais donné le change à propos d'une situation qui, pourtant, découle directement de ses opérations au Viêtnam, le pays voisin. Cela dit, il manque au récit un fil narratif vraiment engageant pour le spectateur. L'ensemble pourrait servir de pièce d'accompagnement à The Killing Fields, l'excellent film que Roland Joffé a réalisé il y a plus de 30 ans, mais il n'atteint pas ici la même charge émotionnelle, malgré les belles qualités de réalisation.

First They Killed My Father, tourné entièrement en khmer, est maintenant offert sur Netflix.

* * *

First They Killed my Father . Drame d'Angelina Jolie. Avec Sreymoch Sareum, Kompheak Phoeung, Socheata Sveng. 2h16.




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer