BGL de fantaisie: l'humour au sérieux ***

La PresseMario Cloutier 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mario Cloutier

L'histoire: Benjamin Hogue a filmé la ruche du trio BGL en pleine préparation de leur exposition à la Biennale de Venise et de deux autres projets d'art public au Canada. Une incursion intime dans la création en art visuel.

Entrer dans l'intimité de la création artistique représente une expérience rare et fascinante. C'est ce qu'il y a de plus beau dans ce documentaire peu bavard de Benjamin Hogue (Le chômeur de la mort, Lemoyne) sur le trio d'art contemporain de Québec BGL. 

Le film présente plein de trouvailles visuelles et mise sur un montage efficace. La caméra capte des moments de grâce, des passages plus pénibles, puis la routine du travail en atelier. Être artiste, mesdames et messieurs, est un vrai, parfois jubilatoire mais souvent fastidieux, travail!

BGL de fantaisie... (Image fournie par les Films du 3 mars) - image 2.0

Agrandir

BGL de fantaisie

Image fournie par les Films du 3 mars

Des films d'archives datant des années d'université où se sont rencontrés Jasmin Bilodeau, Sébastien Giguère et Nicolas Laverdière complètent le film. Le réalisateur n'a toutefois pas pu les interviewer autant qu'il l'aurait voulu. 

Le trio était plongé, lors du tournage en 2015, dans trois projets gigantesques à Montréal, à Toronto et pour la Biennale de Venise, où il représentait le Canada. Cela laisse le spectateur devant beaucoup de questions au sujet de l'humour particulier des trois complices, ainsi que leur vision de l'art contemporain. Une prochaine fois, peut-être.

* * * 

BGL de fantaisie. Documentaire de Benjamin Hogue. 1h23.

> Consultez l'horaire du film




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer