Le jardinier: charrier dans les bégonias **1/2

La PresseAndré Duchesne 2/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'histoire: À Cap-à-l'Aigle, en Charlevoix, Frank Cabot (1925-2011), passionné d'horticulture, philanthrope et richissime Américain, consacre plusieurs décennies de sa vie à créer un jardin privé dont la beauté et la singularité ont été reconnues à travers le monde. Depuis 1987, il a un peu ouvert son domaine au public et s'est investi dans la préservation du patrimoine.

On ne sait pas s'il y a des bégonias parmi la variété hallucinante de plantes et de fleurs aux Jardins Quatre-Vents, lieu né de la vision de Frank Cabot. Mais on sait que le réalisateur qui lui consacre ici un film charrie sur le personnage principal, quitte à faire de son documentaire une hagiographie.

En raison de ses qualités visuelles incontestables, le film va beaucoup plaire au public. On savait que Charlevoix est une des plus belles régions du Québec. Mais ici, dans ce jardin privé de huit hectares traités aux petits soins et dont les vues sur la région sont imprenables, on demeure sans voix.

M. Cabot est plutôt sympathique et possède une bonne dose de conscience sociale, écologique et patrimoniale. Mais là où l'on décroche, c'est que le réalisateur a voulu pratiquement en faire un saint.

Le jardinier... (Image fournie par Les Films d’aujourd’hui) - image 2.0

Agrandir

Le jardinier

Image fournie par Les Films d’aujourd’hui

Baignant dans une mer de clichés, l'ensemble est servi dans un écrin de richesse non dissimulé. La maison de thé japonaise des lieux? Inspirée d'un voyage en Extrême-Orient. Le pont de corde au-dessus du ravin? Une idée ramenée d'un trekking dans l'Himalaya. Le pigeonnier à l'intérieur suédois? Les «quelques rares invités» qui y dorment sont ravis.

Certains passages consacrés aux enjeux horticoles des lieux sont piétinés par ces passages sirupeux. Le comble survient quand Colin Cabot, son fils, confie que la roche pleureuse située dans le jardin des invités est «l'endroit parfait pour oublier tous vos soucis».

Il reste la flore, heureusement, pour nous consoler de ce dérapage.

* * 1/2

The Gardener (V.F.: Le jardinier). Documentaire de Sébastien Chabot. Avec Frank Cabot, Anne P. Cabot et Adrienne Clarkson. 1h27.

Consultez l'horaire du film




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer