Le coeur en braille: l'émotion perdue de vue **

La PresseStéphanie Vallet 2/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Synopsis: Adolescente virtuose du violoncelle, Marie (Alix Vallot) est atteinte d'une maladie qui lui fait perdre progressivement la vue. Décidée à poursuivre son rêve d'intégrer le conservatoire de musique, elle fait un pacte avec Victor (Jean-Stan Du Pac), un camarade de classe en difficulté scolaire à qui elle va prêter main-forte s'il l'aide à cacher son état jusqu'à ce qu'elle passe le concours d'entrée.

Synopsis: Adolescente virtuose du violoncelle, Marie (Alix Vallot)... (image fournie par la production) - image 1.0

Agrandir

image fournie par la production

Nous n'avons rien contre les bons sentiments. Bien au contraire. Plein de bonnes intentions, dans Le coeur en braille, Michel Boujenah les sème au vent sans aucune parcimonie, musique sirupeuse en prime. Mais ce qui manque cruellement à cette adaptation du roman éponyme pour enfants de Pascal Ruter, c'est de l'émotion et une bonne direction d'acteurs. Le réalisateur propose une mise en scène maladroite qui évacue presque totalement le drame qu'est en train de vivre la petite Marie pour le noyer dans un humour qui date. 

Au-delà de la mièvrerie ambiante, le plus grand problème de ce long métrage reste l'unidimensionnalité de ses personnages. Même un grand acteur comme Charles Berling peine à convaincre dans son rôle de père obnubilé par l'idée d'envoyer sa fille vivre dans un institut pour non-voyants. Seul Pascal Elbé est crédible dans la peau du papa paumé. 

Si Le coeur en braille est d'abord destiné à un public jeunesse, il rate sa cible en mettant en scène une réalité très éloignée des salles de classe de 2017. On voit difficilement comment de jeunes ados pourraient se sentir interpellés par l'histoire de Marie et Victor. Michel Boujenah l'a répété sur toutes les tribunes lors de son passage à Montréal: il a pris le risque des bons sentiments. Un pari qu'il n'a malheureusement pas su relever.

** 

Le coeur en braille. Comédie dramatique de Michel Boujenah. Avec Jean-Stan Du Pac et Alix Vaillot. 1h29

> Consultez l'horaire du film




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer