A Man Called Ove: le vieil homme et l'envers (du décor) ***1/2

La PresseSonia Sarfati 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sonia Sarfati
La Presse

L'histoire: Aigri, solitaire, bourru, Ove ne se remet pas de la mort de Sonja, sa femme. Il partage son temps entre les visites au cimetière, les tentatives de suicide et les rondes de surveillance dans son quartier. Un endroit paisible... jusqu'à ce qu'un jeune couple avec enfants s'installe dans la maison voisine. Par l'intermédiaire de retours en arrière, on comprend alors qui est - vraiment - Ove.

Il y a du Jack Nicholson d'About Schmidt, du Bill Murray de St. Vincent et du Tsilla Chelton de Tatie Danielle dans le Rolf Lassgård de Mr. Ove, comédie dramatique écrite et réalisée par Hannes Holm, finaliste suédois à l'Oscar du meilleur film en langue étrangère (et à celui des meilleurs maquillages et coiffures).

L'air est donc connu: un acteur très solide et bien entouré (Bahar Pars et Ida Engvoll rayonnent chacune à leur façon), dans la peau d'un personnage antipathique qui, plongé dans une situation sur laquelle il n'a pas le contrôle, apparaît d'abord sous son pire jour. Puis, sous un meilleur. Ou pas.

C'est ce que fait le formidable Rolf Lassgård en Ove, ours bourru capable d'exiger un remboursement pour une corde qui s'est cassée... alors qu'il tentait de se pendre avec. Cet homme de principes (!), rigide, né dans les pages du roman à succès de Fredrik Backman, révèle un peu plus de lui-même à travers des retours en arrière, où rien n'est ni tout noir ni tout blanc, que le cinéaste insère dans le récit.

Mr. Ove... (image fournie par Paradis Films) - image 2.0

Agrandir

Mr. Ove

image fournie par Paradis Films

Un procédé connu, mais que Hannes Holm orchestre avec un naturel et une intelligence faisant la différence entre l'art et la recette.

À cela s'ajoute une écriture très juste, qui dose bien le grinçant et l'émotion, l'humour noir et l'humanité. Plus profond qu'il n'y paraît à première vue, Mr. Ove évite ainsi le piège des bonnes intentions et conserve son mordant tout en assumant les parenthèses tendres. Le tout survenant de façon assez imprévisible pour ébranler le spectateur, provoquant ici des sourires, tirant là quelques larmes.

Bref, on ne réinvente pas la roue, mais on la fait tourner ici de bien belle façon.

Ce film prend l'affiche en suédois avec sous-titres français ou anglais.

* * * 1/2

Mr. Ove (V.A.: A Man Called Ove). Comédie dramatique de Hannes Holm. Avec Rolf Lassgård, Bahar Pars, Ida Engvoll. 1h53.

> Consultez l'horaire du film




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer