Elle: les limites de la transgression morale ***1/2

La PresseMarc Cassivi 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Cassivi 
La Presse

L'histoire: Michèle, une femme d'affaires intransigeante, dirige une entreprise de jeux vidéo en poussant constamment plus loin ses employés dans la création de séquences violentes à caractère sexuel. Femme de tête, froide, cynique et résolue, elle ne veut pas laisser entrevoir ses failles. Même lorsqu'elle est violée par un mystérieux agresseur.

Dès la première scène d'Elle, fascinant thriller psychologique de Paul Verhoeven, Michèle (Isabelle Huppert) est violée par un homme vêtu d'une cagoule, dans sa propre maison. Elle poursuit ensuite sa journée, comme si de rien n'était, avant d'engager avec son agresseur un jeu bien malsain du chat et de la souris.

Qui est son agresseur? Ce n'est qu'une des questions que pose cette satire sociale déroutante et dérangeante, provocatrice et énigmatique, qui teste les limites de la transgression morale, loin des codes habituels du cinéma hollywoodien.

Avec cette adaptation libre du roman Oh... de Philippe Djian, Paul Verhoeven est de retour en grande forme. Le cinéaste-culte de 78 ans, qui réalise un film français pour la première fois de sa carrière, a connu autant les succès critiques et populaires que les échecs retentissants.

... (Image fournie par Métropole Films) - image 2.0

Agrandir

Image fournie par Métropole Films

Elle, cocktail de sexe et de violence aux pointes d'humour très noir, se joue avec un plaisir sadique des frontières floues entre le bien et le mal. En mettant en scène un personnage aux contours insaisissables, une victime de viol qui interagit de manière cruelle avec son entourage - son ex-mari, son amant, sa meilleure amie, sa mère, son fils, ses voisins, ses employés. Ainsi qu'avec son père, condamné pour le meurtre de plusieurs voisins - incluant des enfants - lorsque Michèle était toute petite.

Sorte de synthèse de son parcours d'actrice, cette Michèle est un rôle sur mesure pour Isabelle Huppert, qui a souvent joué les reines de glace. Dans le regard de Verhoeven, la grande actrice française est au sommet de son art. Ce n'est pas pour rien que le film nourrit pour l'actrice française bien des rumeurs de sélection à la soirée des Oscars, où Elle pourrait concourir sous la bannière de la France.

* * * 1/2

Elle. Thriller de Paul Verhoeven. Avec Isabelle Huppert, Laurent Lafitte, Anne Consigny, Charles Berling. 2h10.

> Consultez l'horaire du film

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer