• Accueil > 
  • Cinéma > 
  • Critiques 
  • Middle School - The Worst Years of My Life: défions les règles! **1/2 

Middle School - The Worst Years of My Life: défions les règles! **1/2

La PresseCatherine Schlager 2/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Avec plus de 350 millions de romans vendus, James Patterson demeure l'auteur de thrillers le plus lu mondialement. Ses séries Alex Cross (dont a été tiré le film du même nom), Michael Bennett, Women's Murder Club et autres sont toutes devenues des succès de librairie. Même Middle School, sa série pour adolescents, s'est vendue à 2,5 millions d'exemplaires dans 59 pays. Pas étonnant que l'adaptation du premier bouquin, Middle School - The Worst Years of My Life, se retrouve aujourd'hui au grand écran.

... (Image fournie par CBS Films) - image 1.0

Agrandir

Image fournie par CBS Films

Middle School, qui n'est pas sans rappeler la série Diary of a Wimpy Kid (trois longs métrages, un quatrième en préparation) qui raconte l'arrivée d'un adolescent au secondaire et sa quête de popularité, s'attarde plutôt au quotidien de Rafe Khatchadorian (Griffin Gluck), un élève à l'imaginaire débridé. Réfractaire à l'autorité, Rafe entre à Hills Village, la dernière école voulant bien l'accepter, mais se bute rapidement à l'intransigeant code de conduite imposé par le directeur Ken Dwight (Andy Daly).

En guise de protestation, il met sur pied le plan R.A.F.E.: Rules Aren't for Everyone avec l'aide de son meilleur ami Leo (Thomas Barbusca). Les deux complices concoctent ainsi mille et un tours afin de déjouer les règles de l'école sous le regard approbateur de Jeanne (Isabela Moner), celle qui fait battre le coeur de Rafe.

Grand spécialiste des comédies, Steve Carr (Paul Blart - Mall Cop, Daddy Day Care) ne ménage pas ses efforts pour faire rire le spectateur, tant l'adolescent que ses parents. Cloche aux bruits de flatulence, peinture fluo insérée dans le chapeau du directeur, graffitis peints sur les murs, Post-it collés partout dans l'école; on retrouve presque l'esprit d'Home Alone.

Les acteurs - peu connus du grand public, ce qui ajoute à la véracité - s'en donnent à coeur joie et sont d'ailleurs fort justes.

Grâce à l'ajout de séquences d'animation graphiques en live-action, le réalisateur parvient à insuffler une dose fantaisiste au récit et à créer un lien avec le bouquin. Cela dit, ces séquences demeurent amusantes et ne font nullement progresser l'histoire. Qui se perd d'ailleurs un peu en cours de route avec l'intrigue secondaire concernant le déménagement de Carl, le beau-père de Rafe (Rob Riggle, caricatural).

À la toute fin, une belle surprise attend les spectateurs n'ayant pas dévoré les livres concernant Leo, le meilleur ami de Rafe. Steve Carr réussit à apporter une belle dose de tendresse et conclut de jolie façon ce film qui aura certainement une suite.

**1/2

Middle School - The Worst Years of My Life (V.F. : Une nouvelle école - La pire épreuve de ma vie). Comédie de Steve Carr. Avec Griffin Gluck, Thomas Barbusca, Andy Daly. 1h32

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer