Equity: la louve de Wall Street **1/2

La PresseCatherine Schlager 2/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Rares sont les films qui proposent une incursion dans les coulisses de la haute finance mettant en vedette des personnages féminins. Les Big ShortThe Wolf of Wall StreetMargin Call et autres Wall Street de ce monde font effectivement bien peu de place à la gent féminine.

Parties de ce constat, la réalisatrice Meera Menon et la scénariste Amy Fox ont tenté de rétablir la donne avec Equity, un film sur des femmes majoritairement financé par des femmes oeuvrant dans les milieux financiers.

La crise financière n'est plus qu'un mauvais souvenir pour Naomi Bishop (Anna Gunn), ambitieuse cadre supérieure dans une firme de courtage, qui espère gravir les échelons de la profession. Alors qu'elle prépare l'introduction en Bourse d'une entreprise techno menée par un jeune playboy, Naomi doit tirer son épingle du jeu face à sa redoutable jeune collègue Erin (Sarah Megan Thomas), qui souhaite lui ravir son poste.

Qui plus est, Michael (James Purefoy), son amant travaillant comme courtier au sein de la même boîte, semble lui jouer dans le dos, tandis que Samantha (Alysia Reiner, très juste), une ancienne collègue de classe qui oeuvre au département de la Justice, mène l'enquête sur des crimes financiers auxquels Naomi pourrait être mêlée.

Equity... (Image fournie par Sony Pictures Classics) - image 2.0

Agrandir

Equity

Image fournie par Sony Pictures Classics

Ce deuxième film de la réalisatrice Meera Menon, filmé platement comme un téléfilm, aurait mieux convenu à la télévision qu'au grand écran. Ou aurait grandement bénéficié d'un traitement documentaire. Même si l'on trouve tout à fait pertinent de mettre en lumière les sacrifices faits par les femmes pour se tailler une place sur le marché du travail, notamment sur le plan de la famille et des relations amoureuses, et qu'on adhère au fait qu'il est à la fois possible de faire sa place dans un monde d'hommes et de gagner beaucoup de sous, le point de vue féministe constamment mis de l'avant - souvent peu subtilement - finit par lasser.

Anna Gunn, héroïne de la série télé Breaking Bad, est heureusement fort convaincante dans le rôle de cette impitoyable louve de Wall Street. «I love money», affirme-t-elle sans ambages lorsqu'on la questionne sur ce qui la motive à se lever le matin. Comme elle vit seule, avec un poisson comme seul compagnon, l'argent demeure à peu près la seule chose qu'il lui reste. Triste à mourir.

Equity est présenté en version originale anglaise.

* * 1/2

Equity. Thriller de Meera Menon. Avec Anna Gunn, Sarah Megan Thomas et James Purefoy. 1h40.

Consultez l'horaire du film

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer