Pete's Dragon: une version améliorée sincère et touchante ***1/2

La PresseMaude L'Archevêque 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le remake de Pete's Dragon pourrait difficilement être plus différent de la version originale - et c'est tant mieux. L'étonnante sincérité du nouveau film de David Lowery (Ain't Them Bodies Saints) fait rapidement oublier l'artificialité (relativement) assumée de la comédie musicale de 1977, qui mêlait animation et prises de vue réelles.

Comme le titre l'indique, le film raconte l'histoire du jeune Pete (Oakes Fegley) qui vit dans la forêt depuis des années avec Elliot, le dragon qui lui sert de figure parentale, lorsqu'il fait la rencontre d'une garde forestière sceptique (Bryce Dallas Howard), de sa belle-fille de 11 ans (Oona Laurence) et de son père sculpteur sur bois (Robert Redford). Le jeune orphelin devra faire équipe avec eux pour contrecarrer les plans du méchant Gavin (Karl Urban), qui a toujours rêvé de chasser un dragon.

De facture assez classique, voire surannée, Pete's Dragon est campé dans un passé pas si lointain, mais jamais clairement défini (on devine les années 80) qui ajoute à l'aura de mystère du film.

À mi-chemin entre le dragon pelucheux de L'histoire sans fin et les créatures en images de synthèse de Game of Thrones, Elliot le dragon est le principal atout visuel du film. Au-delà de la virtuosité technique, c'est un véritable personnage qui a été créé, tour à tour jeune chiot enjoué et créature terrifiante. Elliot bouge par moments de façon si idiosyncrasique qu'on oublie que ce n'est pas un vrai animal qui a été filmé. Il faut dire que le jeu très physique, très incarné du jeune Oakes Fegley contribue aussi beaucoup à rendre le dragon plus concret.

Loin du rythme effréné d'autres productions «pour toute la famille», Pete's Dragon ne multiplie pas les péripéties inutiles de façon à laisser tout le temps aux émotions de se déployer. L'impact du point culminant n'en est que décuplé - les plus sensibles essuieront quelques larmes. Soyons honnête: Pete's Dragon n'a rien de vraiment nouveau à dire sur la famille ou l'amitié, mais il le dit avec une telle candeur qu'on ne peut que se laisser emporter.

* * * 1/2

Pete's Dragon (V.F.: Peter et Elliott le dragon). Film fantastique de David Lowery. Avec Oakes Fegley, Bryce Dallas Howard, Wes Bentley, Robert Redford. 1h44.

> Consultez l'horaire du film

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer