Belle et Sébastien: dans la continuité ***

La PresseCatherine Schlager 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À la suite du joli succès obtenu il y a deux ans avec Belle et Sébastien, adaptation cinématographique du roman de Cécile Aubry, les producteurs ont eu envie de recommencer avec un deuxième volet qui fait désormais partie d'une trilogie.

Exit le réalisateur Nicolas Vanier, trop occupé à d'autres projets, place au Québécois Christian Duguay, spécialiste du film d'action et de science-fiction (The Art of War, Screamers).

Le cinéaste, qui a fait sa marque en France avec Jappeloup, met ainsi à contribution son expérience de tournage avec des animaux. Mais aussi sa capacité à réaliser un film où l'action et l'aventure occupent une place beaucoup plus importante.

Le récit s'ouvre en 1945, alors que la guerre prend fin. Sébastien (Félix Bossuet, toujours naturel), son grand-père adoptif César (Tchéky Karyo, beaucoup plus nuancé) et le chien Belle partent à la rencontre d'Angelina (Margaux Chatelier, dans un rôle épisodique), de retour après une longue absence. À quelques minutes de l'arrivée, l'avion dans lequel elle se trouve s'écrase, ne laissant, dit-on, aucun survivant.

Sébastien, toujours aussi fougueux et intrépide, n'en croit rien. Il part à la recherche d'Angelina, accompagné de sa fidèle Belle, de César et de l'aviateur Pierre Marceau (Thierry Neuvic, juste), sorte d'Indiana Jones au tempérament grognon qui se révèle être le père de Sébastien. Les deux réussiront-ils à s'apprivoiser?

Beaucoup moins touchant que le premier épisode, ce deuxième volet a toutefois le mérite d'être davantage ancré dans l'action.

Recherches aériennes, animaux fuyant les incendies de forêt, affrontement entre un ours et Belle, sauvetage dans une grotte: les scènes d'action sont parfaitement chorégraphiées par Christian Duguay.

 ... (PHOTO FOURNIE PAR LES FILMS SÉVILLE) - image 2.0

Agrandir

 

PHOTO FOURNIE PAR LES FILMS SÉVILLE

Dans la continuité

Le réalisateur québécois a su assurer la continuité de l'oeuvre initiale. La musique suit les mêmes tonalités. La photographie, tout aussi spectaculaire, magnifie encore le paysage de la région Rhône-Alpes. Le scénario fait toujours une large place à la quête des origines et aux belles valeurs familiales. Et côté interprétation, les acteurs parviennent à recréer leurs personnages avec justesse, comme si les deux films avaient été tournés en même temps.

Si les nombreuses invraisemblances finissent quelque peu par agacer le spectateur et que le pseudo-accent italien de la jeune Thylane Blondeau (dans le rôle de Gabriele) sonne archifaux, cette suite fera tout de même le bonheur des familles en quête d'un divertissement intelligent pendant la semaine de relâche.

* * *

FILM FAMILIAL. Belle et Sébastien 2 - L'aventure continue. De Christian Duguay. Avec Félix Bossuet, Tchéky Karyo, Thierry Neuvic et Margaux Chatelier. 1h39.

> Consultez l'horaire du film

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer