How to Be Single: une comédie «avec des couilles» ***1/2

La PresseSonia Sarfati 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sonia Sarfati
La Presse

La scénariste Dana Fox l'a indiqué en entrevue: How to Be Single n'est pas, à son sens, une comédie romantique, mais une comédie «avec des couilles». Et, en effet, chacune de ses quatre têtes d'affiche, de sexe féminin, en a (métaphoriquement) toute une paire.

Réalisé par Christian Ditter (qui n'avait pas fait très fort avec Love, Rosie, mais qui se reprend ici en se mettant au service d'un solide quatuor aux voix et voies distinctes), ce long métrage irrévérencieux, parfois vulgaire, mais souvent très drôle, met en scène des jeunes femmes d'aujourd'hui devant des problématiques d'aujourd'hui.

Des jeunes femmes qui ne se jouent pas dans le dos, mais savent s'apprécier les unes les autres. Des jeunes femmes que l'on attrape au vol dans cette parenthèse qu'est le célibat - avec ses bons et ses moins bons côtés. Des jeunes femmes dont la route croise celle d'hommes qui sont leurs égaux... et sont aussi égarés qu'elles dans la jungle new-yorkaise.

Entrée d'Alice (attachante Dakota Johnson), qui veut tenter l'expérience de la vie en solitaire, elle qui a toujours vécu chez papa-maman ou avec son copain; de sa soeur Meg (royale Leslie Mann), obstétricienne qui met au monde les enfants des autres, mais n'a pas en elle l'ombre d'une fibre maternelle; de sa collègue de travail Robin (Rebel Wilson, flamboyante), qui passe les nuits à faire la fête; et de cet ovni qu'est Lucy (Alison Brie, hilarante), qui fréquente le bar local et est obsédée par l'idée de se marier, prête à tout pour cela... sauf à faire des concessions quant aux critères de sélection de «son» homme idéal.

How to Be Single... (Image fournie par Warner Bros.) - image 2.0

Agrandir

How to Be Single

Image fournie par Warner Bros.

Surprise!

Oui, ça sonne le déjà-vu-et-entendu. Mais il y a là une honnêteté, un sans-gêne (cette scène de sauna où il est question d'épilation!), une exubérance et même, oh le grand mot!, une lucidité - quant à la vie amoureuse des jeunes gens (filles et garçons) d'aujourd'hui - qu'il fait bon voir et entendre.

À cela s'ajoute le fait qu'à la manière des screwball comédies d'antan, le destin de ces quatre drôles de dames ne les attend pas (toujours) là où mènent les sempiternels sentiers bien battus.

Car bien qu'elle donne ici et là dans le trait un peu gros(sier), cette comédie dans la lignée de Bridesmaids-sans-mariage et Trainwreck-avec-plus-de-filles réserve des surprises, mais aussi de beaux moments de complicité féminine, des personnages masculins divers et craquants (à leur manière), juste assez de réflexion sur l'importance (ou pas) du couple, sur la maternité/paternité, sur l'importance de se trouver avant de chercher l'autre. Et des «moments» qui feront grincer des dents ceux qui ont été/sont célibataires; alors que d'autres leur rappelleront que tout n'y est/était pas toujours noir.

Bref, rien de transcendant ni d'inoubliable, mais beaucoup, beaucoup de plaisir (solitaire ou pas).

* * * 1/2

Comédie. How to Be Single (V.F.: Célibataire, mode d'emploi). De Christian Ditter. Avec Dakota Johnson, Rebel Wilson, Alison Brie et Leslie Mann. 1h50.

> Consultez l'horaire du film

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer