Jon Favreau: comme un chef

Un chef (Jon Favreau) sur le déclin quitte... (Photo: fournie par Open Road Films)

Agrandir

Un chef (Jon Favreau) sur le déclin quitte son emploi prestigieux pour démarrer un food truck.

Photo: fournie par Open Road Films

Ciseler finement la ciboulette. Poêler un foie gras. Déglacer au vin blanc. Dresser une assiette avec raffinement. Ces tâches exécutées quotidiennement par les chefs de cuisine ne sont pas aussi simples à maîtriser qu'elles en ont l'air. Parlez-en aux acteurs Jean Reno (Comme un chef), Catherine Frot (Les saveurs du palais), Meryl Streep et Amy Adams (Julie & Julia) ou Catherine Zeta-Jones et Aaron Eckhart (No Reservations) qui ont tous joué les cordons-bleus au cours des dernières années avec plus ou moins de crédibilité.

Jon Favreau est le plus récent sur la liste. Dans le film Chef, pour lequel il s'est totalement investi (il réalise, scénarise et incarne le rôle principal), Favreau s'est assuré d'avoir de solides bases culinaires avant d'entreprendre ce rôle. Et ça paraît, car l'acteur est très crédible.

«J'ai suivi une formation française classique intensive de quelques semaines afin d'apprendre les bases, avoue-t-il humblement en entrevue téléphonique. Ensuite, quand j'ai commencé à être bon, je suis allé travailler dans les restaurants de Roy Choi (celui qui a lancé le mouvement des food trucks à Los Angeles - il possède notamment le Kogi BBQ Taco Truck) et j'ai eu beaucoup de plaisir!»

Avant de scénariser cette histoire du chef Carl Carlson qui, malmené par la critique, quitte le prestigieux restaurant pour lequel il travaille afin de démarrer un food truck, l'homme aux multiples talents s'intéressait déjà à la cuisine.

«J'adore la nourriture, les chefs. La culture culinaire, c'est devenu quelque chose de très important. J'avais lu le livre d'Anthony Bourdain, Kitchen Confidential, il y a quelques années. C'est de là qu'est venue l'idée d'en faire un film.»

Chef marque donc un tournant important dans la carrière de Jon Favreau après la période Iron Man qui a fait sa renommée (il a réalisé les deux premiers volets de la franchise avant de céder les rênes du troisième épisode à Shane Black).

Favreau souhaitait revenir à un cinéma plus indépendant, comme il le pratiquait à l'époque de Swingers, qu'il avait scénarisé en 1996.

«L'industrie a changé, dit-il dans un soupir. La liberté des créateurs n'est plus ce qu'elle était. Je voulais donc faire une comédie et avoir beaucoup de plaisir à la faire. Et pouvoir réaliser le montage et choisir la distribution.»

Parlons-en, de la distribution. Celle-ci regroupe en effet une pléiade de vedettes qui tiennent pour la plupart de petits rôles.

Au resto où le chef travaille, il y a Molly (Scarlett Johansson), la sommelière sexy qui lui plaît beaucoup; ses deux adjoints de cuisine Tony (Bobby Cannavale), qui le remplace après son départ, et Martin (John Leguizamo), qui l'épaule pour le démarrage de son food truck, ainsi que Riva, le propriétaire du resto (Dustin Hoffman). Et dans sa vie personnelle, Carl côtoie régulièrement Inez (Sofia Vergara), son ex-femme, qui était auparavant mariée à Marvin (Robert Downey Jr.).

Favreau affirme que les noms des acteurs sont venus après la rédaction complète du scénario même s'il retrouve ainsi Johansson et Downey Jr., ses deux partenaires d'Iron Man 2.

Au-delà de la gastronomie, Chef est aussi le récit d'un fils qui souffre des absences fréquentes de son père. Jon Favreau, qui a lui-même deux filles et un garçon âgés de 12, 11 et 7 ans, affirme s'être en partie inspiré de sa propre expérience paternelle pour rédiger son scénario.

«Le personnage du jeune garçon ressemble à mon fils par son côté débrouillard. Comme dans le film, mes enfants aiment cuisiner avec moi et sont des adeptes des réseaux sociaux, donc oui, ils sont en quelque sorte une inspiration.»

Pour sa prochaine réalisation, Jon Favreau s'attaquera à l'adaptation du célèbre The Jungle Book (Le livre de la jungle) de Rudyard Kipling.

«C'est un film de Disney qui sera réalisé en live action. Nous utiliserons les nouvelles technologies pour raconter cette histoire connue de tous. Nous sommes en train de terminer la distribution et il est possible que je fasse la voix d'un personnage», précise-t-il.

Jusqu'à présent, seuls les noms de Scarlett Johansson, d'Idris Elba et de Lupita Nyong'o ont été rattachés au projet. Le film devrait arriver sur les écrans à l'automne 2015.




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer