À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

       
      ou
      Fermer X

      Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

      Suggestions:
      1- Vérifiez l'orthographe
      2- Entrez un code postal
      3- Entrez le nom d'une ville
      4- Entrez une adresse

      Susan Sarandon: le plaisir de varier les plaisirs

      The Big Wedding est le premier film mettant... (Photo fournie par Films Séville)

      Agrandir

      The Big Wedding est le premier film mettant en vedette à la fois Robert De Niro et Susan Sarandon. Les deux acteurs y incarnent un couple, ensemble depuis 10 ans, pris dans un triangle amoureux.

      Photo fournie par Films Séville

      Partager

      Sonia Sarfati
      La Presse

      À 66 ans, Susan Sarandon multiplie les rôles, joue avec les genres, «essaie» les réalisateurs. À l'occasion de la sortie de The Big Wedding de Justin Zackham, discussion avec une actrice à la carrière éclectique et bien remplie.

      C'est toujours la même chose. Avoir Susan Sarandon au bout du fil n'est pas comme avoir... n'importe qui d'autre au téléphone. Sa voix est si unique qu'il est impossible, en cours de conversation, de perdre de vue (manière de parler) qui elle est. La Janet de The Rocky Horror Picture Show. La Louise de Thelma & Louise. La soeur Helen de Dead Man Walking. Elle est Susan Sarandon, et chacun de ses mots, chacune de ses inflexions, le rappelle.

      De son nouveau film, The Big Wedding, comédie romantique signée Justin Zackham (surtout connu comme le scénariste de The Bucket List), elle dit avoir été pressentie il y a déjà quelques années, mais aucun autre acteur n'était encore associé au projet. «Je leur ai demandé de m'en reparler quand la distribution serait plus avancée», se souvient-elle. Et quand on lui a parlé de la présence de Robert De Niro et de Diane Keaton au générique, elle a dit oui au «grand mariage». Parce que, aussi incroyable que cela puisse paraître, elle n'avait jamais travaillé avec ces deux autres monstres sacrés.

      Pour ce qui est de Robert De Niro, leurs routes ne s'étaient pas croisées. En ce qui concerne Diane Keaton, comme elles ont le même âge et un casting semblable, les choses étant ce qu'elles sont, «lorsqu'un film avait besoin de l'une, il n'avait pas besoin de l'autre. Habituellement, on met en présence une femme plus âgée et une femme plus jeune qui se détestent sans raison, seulement parce que l'une est plus jeune que l'autre», ironise l'actrice.

      Il en va autrement dans The Big Wedding où la complicité féminine, même si elle est mise à l'épreuve, existe. Ou a existé. Ou existera de nouveau.

      Susan Sarandon y interprète Bebe, qui vit depuis 10 ans avec Don (De Niro). Qui était marié à Ellie (Keaton). Jusqu'à ce qu'il la trompe avec sa meilleure amie. Bebe. Un drôle de triangle qui a éclaté, mais doit se reformer à l'occasion du mariage d'un des deux fils de Don et Ellie. Entrée de la jeune génération, incarnée par Ben Barnes, Katherine Heigl, Topher Grace et Amanda Seyfried.

      Bref, une distribution tout étoiles, un peu comme cela s'est vu dans les récents New Year's Eve et Valentine's Day, mais plus «multigénérationnelle» et regroupée en une histoire, sous un seul toit... situé pas très loin de chez Susan Sarandon. «Le tournage se faisait à proximité, ç'a aussi été un attrait», poursuit la comédienne qui préfère ne pas s'éloigner trop souvent de New York.

      En fait, explique-t-elle, elle choisit ses projets en fonction, bien sûr, de ce qu'on lui propose. Du rôle: «Le but d'une actrice est d'incarner des gens très différents d'elle. Et je n'aime pas me répéter.» Du réalisateur: «C'est pour cela que j'ai participé à Cloud Atlas, qui était un projet très brave des Wachowski. Au cours des dernières années, j'ai aussi beaucoup travaillé avec de nouveaux venus... mais je me suis promis de ralentir là-dessus.» Et de la distribution: «C'est pour cela que je suis de The Big Wedding

      Un film qu'elle qualifie de «comédie romantique sur fond de relations familiales compliquées par le fait que tous ont des secrets», où elle interprète une femme «ouverte, amusante, qui a une profession et est donc indépendante, mais qui se sent peu appréciée par celui avec qui elle vit depuis 10 ans et qui aurait besoin d'un peu plus d'engagement».

      Bref, la voix est peut-être la même, mais on est loin de Janet, Louise et soeur Helen!

      ______________________________________________________________________

      The Big Wedding (Un grand mariage) a pris l'affiche hier.

      Un Grand Mariage

      Cote La Presse

      À l'occasion du mariage de leur fils adoptif, un sculpteur et son ex-épouse doivent feindre d'être encore en couple afin de ne pas offenser la mère...
      Fiche du film
      Partager

      publicité

      publicité

      publicité

      la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

      publicité

      publicité

      Autres contenus populaires

      image title
      Fermer