Année difficile pour le cinéma québécois

Avec des recettes de  2 762 695 $, Les... (PHOTO FOURNIE PAR LES FILMS SÉVILLE)

Agrandir

Avec des recettes de  2 762 695 $, Les 3 p'tits cochons 2 a été le film québécois le plus populaire cette année.

PHOTO FOURNIE PAR LES FILMS SÉVILLE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Comme tout le monde s'y attendait, l'année 2016 en a été une de misère pour le cinéma québécois. Les données finales publiées hier par la firme Cinéac indiquent que les revenus bruts du cinéma québécois ont été de 8 836 934 $, comparativement à 13 032 017 $ en 2015.

En termes de parts de marché, ce n'est guère mieux. Le cinéma québécois prend 5,1 % des parts de l'ensemble des revenus bruts en salle, alors que ce taux était de 7,2 % en 2015.

Depuis l'an 2000, seules deux années (2000 avec 4,5 % et 2012 avec 4,8 %) ont connu pire. Le cinéma américain prend quant à lui 88,4 % des parts, contre 79 % en 2015.

Par ailleurs, le box-office global de 2016 dans les cinémas québécois affiche des revenus bruts de 173 780 926 $, une baisse de 4,9 % par rapport aux revenus de 2015.




publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer