Le film Iqaluit dans trois festivals

Benoit Pilon et François Papineau sur le plateau... (PHOTO: ACPAV)

Agrandir

Benoit Pilon et François Papineau sur le plateau d'Iqaluit en 2015.

PHOTO: ACPAV

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Iqaluit, le nouveau long métrage de Benoit Pilon (DéchargeCe qu'il faut pour vivre) amorce sa carrière internationale en projection dans trois festivals d'Europe et des États-Unis.

C'est ce que l'entreprise de distribution Films Séville a annoncé plus tôt ce matin.

Mettant en vedette Marie-Josée Croze, François Papineau et Natar Ungalaq, Iqaluit a connu sa première mondiale il y a quelques jours au festival Film by the Sea à Flessingue aux Pays-Bas.

Il s'arrêtera maintenant au FilmFest de Hambourg (29 septembre - 8 octobre) avec six autres oeuvres québécoises avant de se rendre Festival Mill Valley Film de San Rafael en Californie (6-16 octobre).

À noter que c'est Arrival, le nouveau long métrage de Denis Villeneuve, qui ouvrira ce festival californien. Nelly, nouveau film d'Anne Émond, est aussi de la programmation.

Campé dans la capitale du Nunavut, Iqaluit raconte l'histoire de Carmen (Croze) qui, pour la première fois, se rend dans cette ville rejoindre son mari Gilles (Papineau) gravement blessé. Pour comprendre la nature du drame qui vient de se produire, elle se rend sur la baie de Frobisher avec Noah (Ungalaq) qui doit lui aussi régler des enjeux de sa propre vie.

La distribution comprend aussi Christine Tootoo, Paul Nutarariaq et Sébastien Hobereau.

Iqaluit prendra l'affiche sur nos écrans à l'hiver 2017.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer