Fabien Cloutier et Monia Chokri dans un film de zombies

Monia Chokri... (PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Monia Chokri

PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les comédiens Monia Chokri et Fabien Cloutier seront en vedette dans Les affamés, prochain long métrage de Robin Aubert que le réalisateur espère tourner l'été prochain.

Micheline Lanctôt, Paule Baillargeon, Brigitte Poupart, Patrick Hivon et Robert Brouillette seront aussi de la distribution de ce film de zombies doté d'un regard social particulier.

Les comédiens incarneront les habitants d'un village qui, pourchassés par certains des occupants ayant perdu la tête, tenteront de se disperser dans les bois dans l'espoir de survivre. Car les habitants devenus zombies s'attaqueront à toutes les personnes de leur environnement, incluant des membres de leurs familles.

«Ce projet me donne l'occasion de parler de la société, des humains, dit Robin Aubert. Pour moi, il n'y a rien de plus épeurant qu'un humain qui perd la boule. Et ça l'est encore plus quand c'est quelqu'un de votre entourage. Si votre frère, votre soeur ou un de vos meilleurs amis perd l'esprit, c'est beaucoup plus troublant de les confronter.»

Avec ce projet, le cinéaste fait un retour au cinéma de genre, ayant aussi réalisé Saints-Martyrs-des-damnés au début de sa carrière.

«Bizarrement, le film de genre a toujours dépeint la société dans laquelle il se passe, dit M. Aubert. Quand George Romero a fait Dawn of the Dead, c'était une critique sociale de la consommation américaine. Ce n'est pas pour rien que l'histoire se passait dans un centre commercial.»

Il affirme qu'avec des festivals tels que Fantasia et SPASM, les institutions et l'industrie s'intéressent de plus en plus aux films de genre.

Monia Chokri (Les amours imaginaires, Nouvelle adresse) est de la distribution du film Endorphine qui sortira dans quelques semaines. Cet automne, elle a participé au tournage de deux longs métrages en Europe.

Quant à Fabien Cloutier, on l'a vu au cinéma dans La Maison du pêcheur et il sera de la distribution de Chasse-galerie. Au petit écran, il est de plusieurs productions récemment diffusées (Boomerang, Les beaux malaises) ou sur le point de l'être (Les pays d'en haut, Blue Moon).

Sociofinancement

Robin Aubert (À quelle heure part le train pour nulle part?, À l'origine d'un cri) travaille sur ce projet depuis déjà quatre ans. Celui-ci a déjà été déposé devant les institutions publiques dans l'espoir de recevoir des subventions à la production.

Produit par Stéphanie Morissette (La maison de prod), le film a toutefois déjà fait l'objet d'une campagne de sociofinancement. Une centaine de contributeurs auront l'occasion de faire de la figuration dans le film à titre de zombies.

Par ailleurs, M. Aubert a tourné, au cours des derniers mois, trois capsules vidéo qui, même si elles ne seront pas intégrées dans l'oeuvre, servent de pré-bande-annonce au projet. Elles donnent le ton à ce qui attend les cinéphiles.

À l'été 2016, M. Aubert doit participer, à titre de comédien, au tournage du long métrage De père en flic 2 d'Émile Gaudreault où il reprendra son rôle de psychologue-animateur aux côtés de Louis-José Houde et Michel Côté, tandem père-fils de policiers.

Les affamés sera distribué par Christal Films.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer