Anne Émond et Les être chers: film #2

Anne Émond... (PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Anne Émond

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Révélée il y a quatre ans grâce à Nuit # 1, qui lui a valu de nombreux prix, Anne Émond s'apprête à regagner le circuit des festivals avec son deuxième long métrage Les êtres chers.

La première mondiale du nouvel opus de la cinéaste aura lieu mercredi prochain au Festival de Locarno, en Suisse.

Le drame familial, dont les têtes d'affiche sont Maxim Gaudette et Karelle Tremblay, est sélectionné là-bas dans le programme Cineasti del presente (Cinéastes du présent), une section compétitive réservée aux premiers ou deuxièmes longs métrages.

«J'irai à Locarno pour la première fois et j'en suis ravie, a déclaré la réalisatrice à La Presse. L'image que j'ai en est une d'un festival à dimension humaine, qui ne mise pas obligatoirement sur le glamour et les tapis rouges. Cela correspond très bien à mon film, qui parle de liens qui se ressoudent entre les membres d'une famille frappée par un drame.»

Étalé sur une période de 25 ans, le récit fait écho au parcours d'une jeune femme devant vivre avec le poids de ses origines à la suite du suicide de deux membres de sa famille.

Produit par la société Metafilms (Mommy, Félix et Meira), Les êtres chers aurait grandement ému les sélectionneurs du Festival de Locarno.

«Le style est très différent de celui de Nuit #1, explique Anne Émond. Nous ne sommes pas dans la froideur ni dans la distanciation. Je crois que ce film est beaucoup plus généreux et accessible.»

Un bon potentiel

De son côté, le producteur Sylvain Corbeil reconnaît qu'au fil des premiers commentaires obtenus, une belle carrière semble se dessiner pour le long métrage.

«Les réactions sont très positives jusqu'à maintenant, explique-t-il. Carlo Chatrian, directeur artistique de Locarno, nous a fait parvenir un très joli mot dans lequel il exprime son affection pour le film. Nous aurions probablement pu parier et attendre la réponse de la Mostra de Venise, mais on a préféré accepter tout de suite la proposition de Locarno.»

Anne Émond, Maxim Gaudette, Karelle Tremblay, le compositeur Martin Léon (qui signe aussi la partition musicale du film de Philippe Falardeau) et le producteur Sylvain Corbeil iront présenter le film dans la ville suisse italienne.

À l'instar de Guibord s'en-va-t-en guerre, la première nord-américaine des Êtres chers aura aussi lieu au festival de Toronto. La sortie en salle au Québec est prévue le 20 novembre.

Nuit # 1

Cote La Presse

Après l'amour, un jeune homme et une jeune femme qui se sont rencontrés dans une boîte de nuit discutent jusqu'à l'aube. Tantôt sur la défensive,...
Fiche du film
Les Êtres chers

Cote La Presse

Bas St-Laurent, 1978. Afin de protéger le cadet hypersensible d'une famille, on lui fait croire que son père suicidé a subi un infarctus. Peu après,...
Fiche du film
Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer