Un documentaire québécois primé à Perpignan

Paul Sharits en 1967.... (PHOTO TIRÉE DU SITE OFFICIEL DU FILM)

Agrandir

Paul Sharits en 1967.

PHOTO TIRÉE DU SITE OFFICIEL DU FILM

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le long métrage documentaire québécois Paul Sharits du réalisateur François Miron a remporté hier le Filaf d'Or du meilleur film d'art au Festival international du livre d'art et du film présenté à Perpignan en France.

L'oeuvre de 85 minutes était inscrite avec huit autres longs métrages dans sa catégorie. On y notait entre autres la présence de National Gallery, oeuvre du célèbre documentariste Frederick Wiseman.

Le documentaire de M. Miron est consacré à Paul Sharits, un artiste américain connu pour son travail dans les arts visuels et notamment pour son travail avant-gardiste dans le mouvement du cinéma structurel.

Le cinéaste a ici voulu montrer que plus de 20 ans après la mort prématurée de cet artiste tourmenté, son oeuvre continue à se perpétuer. À travers plusieurs entrevues et témoignages, M. Miron trace un portrait de Sharits et ses acolytes, des voix fortes en matière de cinéma expérimental.

Avec les autres lauréats, Paul Sharits sera projeté au Grand Palais de Paris à l'occasion de la Foire d'art contemporain en octobre prochain.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer