Exclusif

L'affiche de Paul à Québec dévoilée

Auteur de la bande dessinée Paul à Québec et cosignataire du scénario... (Photo: fournie par la production)

Agrandir

Photo: fournie par la production

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Auteur de la bande dessinée Paul à Québec et cosignataire du scénario du long métrage éponyme qui arrivera en salle le 18 septembre, Michel Rabagliati en a aussi dessiné l'affiche que La Presse vous présente aujourd'hui en exclusivité.

Celle-ci sera aussi présentée au public ce dimanche 31 mai à 13 h alors que le dessinateur et le comédien François Létourneau, personnage de Paul dans le film, rencontreront le public au parc La Fontaine dans le cadre du Festival de BD de Montréal. En entrevue téléphonique, Michel Rabagliati raconte que la commande n'a pas été aussi simple qu'on pourrait le croire. Le projet est passé dans les mains d'un autre professionnel avant d'aboutir entre les siennes.

«C'est très difficile, faire une affiche de film, dit l'intéressé. Tout le monde met son grain de sel, tout le monde veut quelque chose de différent, etc. En plus, c'est la première fois qu'une bande dessinée est ainsi portée à l'écran [au Québec]. J'ai donc trouvé ce compromis où tout le monde est assez heureux. L'affiche parle d'elle-même, à savoir que c'est un film live avec des personnages en couleurs, mais tirés d'une bande dessinée en noir et blanc. Le concept est intéressant et n'a pas besoin d'être expliqué.»

L'affiche se résume en effet en une heureuse rencontre entre deux mondes. Celui de la bande dessinée parue aux éditions La Pastèque et celui du film produit par Caramel Films, Les productrices associées et distribué par Remstar. Les vraies têtes des comédiens ont été installées sur les corps dessinés à coups de crayon.

Avouez que tout ce beau monde a l'air parfaitement heureux, et ce, en dépit du drame véhiculé par la trame narrative. L'histoire, rappelons-le, nous fait suivre Paul (Létourneau), très touché et transformé par le déclin de Roland (Gilbert Sicotte), patriarche de sa belle-famille.

«Le film est très proche du livre. Oui, l'histoire centrale est triste, mais autour, il y a beaucoup de choses ensoleillées et inspirantes.»

«Paul à Québec raconte l'histoire d'une famille normale qui continue à vivre même si le beau-père est mourant, poursuit le bédéiste. Et c'est aussi l'énergie qui sort du film. Le réalisateur François Bouvier a une très belle vision des choses.»

Pour s'en remettre au synopsis, ajoutons que «Paul à Québec est un hymne à la vie qui nous rappelle entre autres la beauté de ces petits moments où, malgré les adieux, la vie semble nous faire signe pour nous rappeler l'importance d'en savourer tous les instants ».

L'oeuvre mettra aussi en vedette Julie Le Breton, Louise Portal, Shanti Corbeil-Gauvreau et plusieurs autres et sera réalisée par le cinéaste François Bouvier, qui cosigne aussi le scénario.

S'il y a une différence entre la bande dessinée et le film, c'est qu'au grand écran, Paul est un auteur de bande dessinée en devenir.

Parc La Fontaine

Dimanche, au parc La Fontaine, le public assistera donc à une rencontre entre Paul et Paul, c'est-à-dire entre MM. Rabagliati et Létourneau plongés en grande discussion. Les artisans du film profiteront aussi de l'occasion pour lancer le site web, présenter un extrait et tenir une exposition de photos du tournage, sans oublier la présentation de l'affiche.

À noter également la présence du cinéaste Luc Chamberland (Le dominion de Seth), auteur des génériques du début et de la fin du long métrage. Ce dernier parlera de son travail.

Outre la présentation du film, Michel Rabagliati sera au Festival de BD de Montréal aujourd'hui, demain et dimanche pour des séances de signatures. Son prochain album, Paul dans le nord, sortira en octobre.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer