Les pieds sur terre: au bal avec Aurélie Laflamme

  • «Marianne a maintenant une expérience de jeu incroyable et elle peut aller dans plein de registres, lance India Desjardins à propos de Marianne Verville. J'ai eu un coup de coeur pour elle au casting du premier film. J'expliquais mon choix en disant que j'avais suivi mon instinct. Mais là, je la regarde jouer et elle a un vrai sens comique, elle est touchante et toujours à son 100 %.» (Photo: Ivanoh Demers, La Presse)

    Plein écran

    «Marianne a maintenant une expérience de jeu incroyable et elle peut aller dans plein de registres, lance India Desjardins à propos de Marianne Verville. J'ai eu un coup de coeur pour elle au casting du premier film. J'expliquais mon choix en disant que j'avais suivi mon instinct. Mais là, je la regarde jouer et elle a un vrai sens comique, elle est touchante et toujours à son 100 %.»

    Photo: Ivanoh Demers, La Presse

  • 1 / 5
  • David La Haye incarne Louis Brière, le nouveau professeur de français d'Aurélie, qui la pousse à découvrir son potentiel. L'adolescente change en effet d'école dans le second film. (Photo: Ivanoh Demers, La Presse)

    Plein écran

    David La Haye incarne Louis Brière, le nouveau professeur de français d'Aurélie, qui la pousse à découvrir son potentiel. L'adolescente change en effet d'école dans le second film.

    Photo: Ivanoh Demers, La Presse

  • 2 / 5
  • Tournée dans une salle de réception de la rue Langelier, la scène met en vedette une Aurélie Laflamme (Marianne Verville) lors de son bal de fin d'études, qu'on voit ici en train d'embrasser Aliocha Schneider, l'interprète de Nicolas, petit ami d'Aurélie. (Photo: Ivanoh Demers, La Presse)

    Plein écran

    Tournée dans une salle de réception de la rue Langelier, la scène met en vedette une Aurélie Laflamme (Marianne Verville) lors de son bal de fin d'études, qu'on voit ici en train d'embrasser Aliocha Schneider, l'interprète de Nicolas, petit ami d'Aurélie.

    Photo: Ivanoh Demers, La Presse

  • 3 / 5
  • La comédienne Geneviève Chartrand court manger un morceau entre deux scènes sur le plateau de tournage où se trouve une centaine de figurants. Aurélie Laflamme dispose cette fois d'un budget de 4,7 millions. (Photo: Ivanoh Demers, La Presse)

    Plein écran

    La comédienne Geneviève Chartrand court manger un morceau entre deux scènes sur le plateau de tournage où se trouve une centaine de figurants. Aurélie Laflamme dispose cette fois d'un budget de 4,7 millions.

    Photo: Ivanoh Demers, La Presse

  • 4 / 5
  • «Aurélie arrive et a une idée de son bal de rêve, où elle est nommée reine du bal. Mais dans les faits, c'est loin d'être ça! Cette scène va se situer au début du film. Cet après-midi, on va donc faire la version réaliste», précise le réalisateur Nicolas Monette. (Photo: Ivanoh Demers, La Presse)

    Plein écran

    «Aurélie arrive et a une idée de son bal de rêve, où elle est nommée reine du bal. Mais dans les faits, c'est loin d'être ça! Cette scène va se situer au début du film. Cet après-midi, on va donc faire la version réaliste», précise le réalisateur Nicolas Monette.

    Photo: Ivanoh Demers, La Presse

  • 5 / 5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Entrepris le 15 septembre dernier, le tournage du deuxième film tiré de la série Aurélie Laflamme, écrite par India Desjardins, tire à sa fin.

La Presse s'est rendue sur le plateau du long métrage inspiré des deux derniers volets des aventures du personnage chéri des jeunes filles, incarné à nouveau au grand écran par Marianne Verville.

Photo 1: «Marianne a maintenant une expérience de jeu incroyable et elle peut aller dans plein de registres, lance India Desjardins à propos de Marianne Verville. J'ai eu un coup de coeur pour elle au casting du premier film. J'expliquais mon choix en disant que j'avais suivi mon instinct. Mais là, je la regarde jouer et elle a un vrai sens comique, elle est touchante et toujours à son 100 %. Elle est devenue une amie. Elle a à coeur son personnage et ça paraît! Si on faisait un quiz Aurélie Laflamme entre Marianne et moi, elle gagnerait!»

Photo 2: David La Haye incarne Louis Brière, le nouveau professeur de français d'Aurélie, qui la pousse à découvrir son potentiel. L'adolescente change en effet d'école dans le second film. «Dans le premier film, elle était dans une école privée de filles, alors qu'elle se retrouve cette fois dans un établissement public. C'est différent, surtout dans la façon d'enseigner, notamment», précise India Desjardins. Dans ce second volet, on retrouve deux autres nouveaux personnages: Tommy, incarné par Lou-Pascal Tremblay, mais aussi Jean-Benoît, incarné par Pier-Luc Funk.

Photo 3: Tournée dans une salle de réception de la rue Langelier, la scène met en vedette une Aurélie Laflamme (Marianne Verville) lors de son bal de fin d'études. «C'est l'année où elle doit prendre des décisions, par rapport à ses relations amoureuses, mais aussi ses choix de carrière. Elle ne sait pas dans quoi se diriger et c'est un questionnement qu'elle va avoir tout au long du film», explique Marianne Verville, qu'on voit ici en train d'embrasser Aliocha Schneider, l'interprète de Nicolas, petit ami d'Aurélie.

Photo 4: La comédienne Geneviève Chartrand court manger un morceau entre deux scènes sur le plateau de tournage où se trouve une centaine de figurants. Aurélie Laflamme dispose cette fois d'un budget de 4,7 millions. «On a plus de moyens techniques et on a eu 35 lieux de tournage différents, dont certains étaient assez compliqués, comme un hôpital, une école et les maisons des personnages. Tout cela en 28 jours de tournage. Il ne nous reste qu'une journée d'hiver à faire, quand il y aura de la neige!», raconte la productrice du film, Annie Blais.

Photo 5: «Aurélie arrive et a une idée de son bal de rêve, où elle est nommée reine du bal. Mais dans les faits, c'est loin d'être ça! Cette scène va se situer au début du film. Cet après-midi, on va donc faire la version réaliste», précise le réalisateur Nicolas Monette. «Aurélie Laflamme est une série québécoise, alors je voulais montrer que les bals de finissants sont rarement comme ceux qu'on retrouve dans les films américains», explique quant à elle l'auteure India Desjardins, productrice associée et scénariste du film.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer
  • Sur le tournage du film Les pieds sur terre
    «Marianne a maintenant une expérience de jeu incroyable et elle peut aller dans plein de registres, lance India Desjardins à propos de Marianne Verville. J'ai eu un coup de coeur pour elle au casting du premier film. J'expliquais mon choix en disant que j'avais suivi mon instinct. Mais là, je la regarde jouer et elle a un vrai sens comique, elle est touchante et toujours à son 100 %.» (Photo: Ivanoh Demers, La Presse)

    Photo: Ivanoh Demers, La Presse

    «Marianne a maintenant une expérience de jeu incroyable et elle peut aller dans plein de registres, lance India Desjardins à propos de Marianne Verville. J'ai eu un coup de coeur pour elle au casting du premier film. J'expliquais mon choix en disant que j'avais suivi mon instinct. Mais là, je la regarde jouer et elle a un vrai sens comique, elle est touchante et toujours à son 100 %.»

  • Sur le tournage du film Les pieds sur terre
    David La Haye incarne Louis Brière, le nouveau professeur de français d'Aurélie, qui la pousse à découvrir son potentiel. L'adolescente change en effet d'école dans le second film. (Photo: Ivanoh Demers, La Presse)

    Photo: Ivanoh Demers, La Presse

    David La Haye incarne Louis Brière, le nouveau professeur de français d'Aurélie, qui la pousse à découvrir son potentiel. L'adolescente change en effet d'école dans le second film.

  • Sur le tournage du film Les pieds sur terre
    Tournée dans une salle de réception de la rue Langelier, la scène met en vedette une Aurélie Laflamme (Marianne Verville) lors de son bal de fin d'études, qu'on voit ici en train d'embrasser Aliocha Schneider, l'interprète de Nicolas, petit ami d'Aurélie. (Photo: Ivanoh Demers, La Presse)

    Photo: Ivanoh Demers, La Presse

    Tournée dans une salle de réception de la rue Langelier, la scène met en vedette une Aurélie Laflamme (Marianne Verville) lors de son bal de fin d'études, qu'on voit ici en train d'embrasser Aliocha Schneider, l'interprète de Nicolas, petit ami d'Aurélie.

  • Sur le tournage du film Les pieds sur terre
    La comédienne Geneviève Chartrand court manger un morceau entre deux scènes sur le plateau de tournage où se trouve une centaine de figurants. Aurélie Laflamme dispose cette fois d'un budget de 4,7 millions. (Photo: Ivanoh Demers, La Presse)

    Photo: Ivanoh Demers, La Presse

    La comédienne Geneviève Chartrand court manger un morceau entre deux scènes sur le plateau de tournage où se trouve une centaine de figurants. Aurélie Laflamme dispose cette fois d'un budget de 4,7 millions.

  • Sur le tournage du film Les pieds sur terre
    «Aurélie arrive et a une idée de son bal de rêve, où elle est nommée reine du bal. Mais dans les faits, c'est loin d'être ça! Cette scène va se situer au début du film. Cet après-midi, on va donc faire la version réaliste», précise le réalisateur Nicolas Monette. (Photo: Ivanoh Demers, La Presse)

    Photo: Ivanoh Demers, La Presse

    «Aurélie arrive et a une idée de son bal de rêve, où elle est nommée reine du bal. Mais dans les faits, c'est loin d'être ça! Cette scène va se situer au début du film. Cet après-midi, on va donc faire la version réaliste», précise le réalisateur Nicolas Monette.