Documentaires: financement accordé à Côté, Champagne et Latulippe

Hugo Latulippe est au nombre des réalisateurs ayant... (Photo: Ivanoh Demers, archives La Presse)

Agrandir

Hugo Latulippe est au nombre des réalisateurs ayant reçu le financement de la SODEC pour la mise en chantier de leur prochain projet cinématographique. Celui-ci fera équipe avec Francine Pelletier pour un documentaire intitulé Loto-Québec: cet ami qui veut notre bien.

Photo: Ivanoh Demers, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les scénaristes et cinéastes Denis Côté, Francine Pelletier, Hugo Latulippe, Dominic Champagne et Pierre-Étienne Lessard verront leurs prochains projets de documentaire être financés à la production par la SODEC, a annoncé l'organisme québécois hier.

Le directeur photo Michel La Veaux fait également partie des cinéastes ayant obtenu du financement pour son projet sur le mythique hôtel La Louisiane, sis dans le 6e arrondissement de Paris.

Le cinéaste Denis Côté (Vic+Flo ont vu un ours, Bestiaire, Curling) travaille actuellement à un projet documentaire intitulé Que ta joie demeure. Le film constituera une «exploration libre des énergies et des rituels trouvés sur des lieux de travail divers», nous indique le réalisateur.

«D'un ouvrier à l'autre, d'une machine à la prochaine; de ces mains, ces visages, ces pauses, ces efforts, que peut-on établir comme dialogue absurde et abstrait entre l'homme et son besoin de travailler?», se demande M. Côté, qui fait de nouveau équipe avec les producteurs de Metafilms.

Loto-Québec et Anticosti

Les réalisateurs Francine Pelletier (La croisée des chemins) et Hugo Latulippe (Alphée des étoiles) font quant à eux équipe pour un documentaire intitulé Loto-Québec: cet ami qui veut notre bien. Le film, produit chez Esperamos, se veut une analyse du rapport qu'ont les Québécois à l'argent et une investigation de Loto-Québec, une société d'État longtemps encensée pour ses milliards de dollars remis au fil des ans au gouvernement québécois.

Quant à Pierre-Étienne Lessard et Dominic Champagne, ils signent un projet intitulé Nous sommes tous les citoyens d'Anticosti. Après avoir passé trois ans à s'opposer au gaz de schiste, Dominic Champagne part pour Anticosti avec son fils Jules afin de prêter main-forte aux habitants de Port-Menier, aux prises avec l'industrie pétrolière.

Le film se demande si on peut faire un usage démocratique des richesses naturelles dans un pays où l'économie rencontre l'exigence écologique.

Hôtel La Louisiane

Comme La Presse l'annonçait en avril dernier, Michel La Veaux compte faire un documentaire sur l'hôtel La Louisiane, où bien des personnalités, de Jean-Paul Sartre à Juliette Gréco, de Miles Davis à Robert Lepage, sont passées au fil du temps.

À la fin des années 80, Bertrand Tavernier y a tourné des scènes de son film Round Midnight.

Au total hier, la SODEC a annoncé le financement de 24 films documentaires, courts et moyens métrages de fiction et longs métrages en coproduction minoritaires.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer