À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

     
    ou
    Fermer X

    Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

    Suggestions:
    1- Vérifiez l'orthographe
    2- Entrez un code postal
    3- Entrez le nom d'une ville
    4- Entrez une adresse

    Jean-Claude Labrecque revisitera Maria Chapdelaine

    Le réalisateur Jean-Claude Labrecque... (Photo: archives La Presse)

    Agrandir

    Le réalisateur Jean-Claude Labrecque

    Photo: archives La Presse

    Partage

    Partager par courriel
    Taille de police
    Imprimer la page

    Sur le même thème

    La Presse Canadienne
    Montréal

    Jean-Claude Labrecque s'apprête à tourner un essai documentaire revisitant l'esprit et l'oeuvre du film Maria Chapdelaine réalisé en 1934 par Julien Duvivier et adapté du roman de Louis Hémon.

    L'Office national du film du Canada (ONF) a annoncé jeudi qu'il produira ce film qui retournera sur les lieux originaux du tournage à Péribonka, dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, du 24 juillet au 4 août.

    Le montage devrait commencer à la fin de l'automne 2013 et le film devrait être terminé à l'automne 2014.

    Selon la production, l'essai documentaire Quand j'étais Maria Chapdelaine (titre provisoire) est un projet «purement libre et instinctif» qui répond à une fascination qu'éprouve Jean-Claude Labrecque envers le film que le cinéaste français Julien Duvivier réalisait en 1934.

    Le cinéaste empruntera la «voie de l'exploration», en mêlant les images de son tournage à celles d'archives ainsi qu'à des photos, des iconographies, des extraits du roman de Louis Hémon, des affiches anciennes et des lettres.

    Le film sera produit à l'ONF par Colette Loumède, productrice exécutive au Studio du Québec. Michel Giroux (La mémoire des anges, Trente tableaux) sera au montage, Steve Asselin (Mémoires affectives, 1981) assurera la direction photo et Catherine Chagnon (Danse Macabre, Hope) sera à la direction de production.

    Entré à l'ONF au tournant des années 1960, Jean-Claude Labrecque a soutenu des cinéastes expérimentés, épaulant Michel Brault ou prêtant son regard de directeur photo à Claude Jutra, Pierre Perrault, Gilles Carle et Gilles Groulx.

    Il a finalement livré lui-même une quarantaine de documentaires et films de fiction, dont La visite du général de Gaulle au Québec (1967), les différentes Nuits de la poésie, dont la première le 27 mars 1970, ainsi que le documentaire À hauteur d'homme (2003).

    Partager

    publicité

    publicité

    publicité

    la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

    publicité

    publicité

    Autres contenus populaires

    image title
    Fermer