À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

       
      ou
      Fermer X

      Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

      Suggestions:
      1- Vérifiez l'orthographe
      2- Entrez un code postal
      3- Entrez le nom d'une ville
      4- Entrez une adresse

      Catherine Hébert, cinéaste en résidence

      La réalisatrice Catherine Hébert... (Photo: Martin Tremblay, La Presse (Archives))

      Agrandir

      La réalisatrice Catherine Hébert

      Photo: Martin Tremblay, La Presse (Archives)

      Partager

      La documentariste Catherine Hébert consacrera une partie de 2013 à rencontrer des immigrants récemment établis dans l'arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce en vue de la rédaction d'un scénario de film sur la réalité quotidienne de ces néo-Montréalais.

      Mme Hébert a récemment été choisie par le Conseil des arts de Montréal pour participer au programme de « Cinéaste en résidence » offert en collaboration avec les autorités de l'arrondissement. Cette sélection est accompagnée d'une bourse de 15 000 $ (pour six mois) afin de plancher sur un projet de scénario.

      Connue dans le milieu du documentaire pour son travail en Afrique (De l'autre côté du pays, Carnets d'un grand détour), Mme Hébert a voulu examiner le quotidien des immigrants d'un autre point de vue.

      «Tout au long du tournage de Carnets..., j'ai eu l'impression de marcher à contresens de ceux qui caressent un rêve d'immigration, dit-elle en entrevue à La Presse. L'expérience m'a beaucoup interpellée, moi qui vis dans ce soi-disant eldorado. De retour à Montréal, je n'ai cessé de me questionner sur le sort de ceux qui ont choisi de quitter leur pays. Mais au lieu d'aller à leur rencontre sur leur territoire, j'ai eu envie de le faire ici, chez moi.»

      Le projet de film qu'elle a soumis pour l'obtention de la bourse s'intitule Immigrés et qualifiés. Il porte principalement sur la recherche d'emploi des nouveaux arrivants dans ce quartier reconnu pour son caractère multiethnique. «La résidence d'écriture est un outil qui nous facilite l'accès aux organismes venant en aide aux immigrants, dit-elle. Cela nous aide à nous orienter dans la recherche.»

      Partager

      publicité

      publicité

      publicité

      la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

      publicité

      publicité

      Autres contenus populaires

      image title
      Fermer