Nominations aux Oscars: Meryl Streep bat son propre record

Meryl Streep incarne Florence Foster Jenkins, considérée dans les années 40... (Fournie par Les Films Séville)

Agrandir

Meryl Streep incarne Florence Foster Jenkins, considérée dans les années 40 comme «la pire chanteuse au monde», dans le film du même nom.

Fournie par Les Films Séville

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Los Angeles

L'actrice américaine Meryl Streep a été nommée mardi pour la 20e fois aux Oscars, un record pour cette reine d'Hollywood semblant faire mentir le nouveau président Donald Trump qui l'a jugée «surcotée» après le discours de l'actrice à la cérémonie des Golden Globes.

La comédienne de 67 ans aux trois Oscars est finaliste dans la catégorie meilleure actrice pour son interprétation de Florence Foster Jenkins, une cantatrice new-yorkaise passionnée... mais qui chante faux.

Meryl Streep a été nommée aux Oscars à 16 reprises dans cette catégorie prestigieuse, et quatre fois pour celle de meilleure actrice dans un second rôle.

Elle détenait déjà le record de nominations, loin devant Katharine Hepburn et Jack Nicholson, finalistes à 12 reprises.

L'actrice, qui détient aussi le record de nominations aux Golden Globes (30), a réagi mardi sur Twitter avec une courte vidéo où on la voit danser de joie, scène tirée d'un de ses précédents films.

La nouvelle nomination de l'actrice originaire du New Jersey, souvent considérée comme la meilleure de sa génération, a fait les délices des réseaux sociaux, pointant qu'elle constituait un ferme démenti aux affirmations de Donald Trump.

Critiqué par plusieurs membres éminents d'Hollywood lors de la cérémonie des Golden Globes en début de mois, dont Meryl Streep, le président avait écrit sur Twitter que la comédienne était «une des actrices les plus surcotées d'Hollywood», et «un larbin d'Hillary Clinton».

Les fans la félicitaient également sur les réseaux sociaux: «Cette actrice est tellement surcotée qu'elle a battu son propre record avec une 20e nomination aux Oscars. Triste!», s'est par exemple amusée Annie Clark sur Twitter en reprenant le ton des messages de Donald Trump.

Nommée pour la première fois en 1979, Meryl Streep a remporté trois statuettes dorées pour Kramer contre Kramer en 1980 (meilleure actrice dans un second rôle), Le choix de Sophie en 1983 (meilleure actrice) et La dame de fer en 2012 (meilleure actrice).




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer