Le talent canadien très présent aux Oscars

Brie Larson, est l'une des favorites dans la... (PHOTO AP)

Agrandir

Brie Larson, est l'une des favorites dans la catégorie d'interprétation féminine. L'interprète du jeune garçon, Jacob Tremblay de Vancouver, n'a pas été nommé, mais sera présent à la cérémonie comme présentateur.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cassandra Szklarski
La Presse Canadienne
Toronto

Le tapis rouge des Oscars sera rouge feuille d'érable dimanche, avec de nombreux talents canadiens en nomination dans certaines des catégories les plus importantes, dont celles de la meilleure chanson, du meilleur scénario adapté et du meilleur film.

La cuvée de finalistes de cette année inclut des talents d'ici, notamment l'actrice Rachel McAdams, le chanteur The Weeknd et l'auteure Emma Donoghue.

La soirée des Oscars se tiendra ce dimanche et sera diffusée à CTV et ABC.

La catégorie du meilleur film inclut non pas un, mais bien deux coproductions canadiennes - Brooklyn et Room -, tandis que le favori de la soirée, The Revenant, permet à plusieurs artisans canadiens de lutter pour des Oscars dans les catégories dédiées au maquillage, aux décors et aux effets visuels.

Brooklyn a déjà la distinction d'avoir été le film canadien le plus lucratif de 2015. Sa vedette, l'Irlandaise Saoirse Ronan, est en lice dans la catégorie de la meilleure actrice, tandis que le scénariste britannique Nick Hornby s'oppose à Emma Donoghue (Room) dans celle du meilleur scénario adapté.

Pierre Even, l'un des producteurs montréalais de Brooklyn, s'est dit enchanté par les nominations récoltées par la coproduction irlando-britanno-canadienne, qui raconte l'histoire d'une jeune femme qui trouve l'amour lorsqu'elle émigre à New York.

«Nous avons travaillé fort, nous voulions nous assurer que (le réalisateur) John Crowley avait la meilleure équipe possible à Montréal, les meilleures conditions pour tourner ici, les meilleurs acteurs, les meilleurs techniciens. Je crois que nous avons livré la marchandise et nous sommes extrêmement fiers d'y avoir participé.»

Le producteur de Room David Gross, originaire de Toronto, affirme que son film n'était pas facile à vendre au public. «C'est un film difficile», a-t-il admis.

Inspiré du roman du même nom d'Emma Donoghue, le long métrage produit dans la ville reine tourne autour d'un garçon de 5 ans qui apprend graduellement qu'il a passé toute sa vie en captivité.

La vedette du film, l'Américaine Brie Larson, est l'une des favorites dans la catégorie d'interprétation féminine. L'interprète du jeune garçon, Jacob Tremblay de Vancouver, n'a pas été nommé, mais sera présent à la cérémonie comme présentateur.

Parmi les autres Canadiens qui pourraient repartir avec un prix, on note Rachel McAdams dans la catégorie de la meilleure actrice de soutien pour son rôle de journaliste dans Spotlight, l'animateur Richard Williams et la productrice et productrice Imogen Sutton pour leur court métrage d'animation Prologue et The Weeknd pour sa chanson Earned It, sur la bande annonce du film Fifty Shades of Grey. Il partage la nomination avec Stephan Moccio, Ahmad Balshe et Jason Quenneville.

La cinéaste pakistano-canadienne Sharmeen Obaid-Chinoy est en lice dans la catégorie du meilleur court métrage documentaire pour A Girl in the River: The Price of Forgiveness, qui luttera contre le journaliste de Toronto Adam Benzine et son film Claude Lanzmann, Spectres of the Shoah.

The Revenant peut remercier plusieurs Canadiens qui l'ont aidé à récolter 12 nominations: Cameron Waldbauer est nommé pour ses effets visuels, Robert Pandini pour les maquillages et coiffures, Chris Duesterdiek pour le mixage sonore et Hamish Purdy pour les décors.

Paul Massey obtient sa septième nomination pour le mixage sonore du thriller spatial The Martian.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer