Oscars d'honneur pour Harry Belafonte, Jean-Claude Carrière et Miyazaki

Harry Belafonte, 87 ans, va recevoir l'une des... (Photo Ivanoh Demers, Archives La Presse)

Agrandir

Harry Belafonte, 87 ans, va recevoir l'une des célèbres statuettes pour son engagement humanitaire.

Photo Ivanoh Demers, Archives La Presse

Agence France-Presse
LOS ANGELES

Le chanteur Harry Belafonte, le réalisateur Hayao Miyazaki et le scénariste Jean-Claude Carrière vont recevoir des Oscars d'honneur, a annoncé jeudi l'Académie qui remet ces prestigieuses récompenses.

Les récompenses seront remises le 8 novembre lors d'un gala.

Harry Belafonte, 87 ans, va recevoir l'une des célèbres statuettes pour son engagement humanitaire. L'an dernier, c'est la très glamour Angelina Jolie qui avait reçu le Jean Hersholt Humanitarian Award.

Né à New York d'un père martiniquais et d'une mère jamaïcaine, surnommé le «roi du calypso», il s'est fait connaître dans le monde entier grâce à des titres comme «Day O (Banana Boat song)» ou «Matilda».

Comme acteur, il a joué notamment dans la comédie musicale «Carmen Jones», d'Otto Preminger, «Buck et son complice», de et avec Sydney Poitier, ou encore «Kansas City», de Robert Altman.

«Dès le début de sa carrière, il a choisi des projets qui mettaient en lumière le racisme et les inégalités» et «il a été un soutien précoce du mouvement des droits civiques», a commenté l'Académie.

Elle a également loué son action d'ambassadeur de l'ONU, «son travail pour la défense du droit des enfants, l'enseignement, la lutte contre la faim et le sida».

L'écrivain et scénariste Jean-Claude Carrière, 83 ans, est quant à lui distingué pour sa carrière exceptionnelle d'un demi-siècle de cinéma, et sa collaboration sur deux décennies avec Luis Bunuel. Il a aussi écrit les scénarios de «Cyrano de Bergerac», «Le tambour» (Palme d'or 1979, Oscar du meilleur film étranger 1980), «Sauve qui peut la vie» de Jean-Luc Godard.

Il a reçu un Oscar partagé avec Pierre Etaix pour son court métrage «Heureux anniversaire» en 1962, puis trois nominations pour «Le charme discret de la bourgeoisie» et «Cet obscur objet du désir» de Bunuel, puis pour «L'insoutenable légèreté de l'être», de Philip Kaufman.

Le Japonais Hayao Miyazaki, connu pour ses films d'animation poétiques et fantastiques, à l'instar de «Princesse Mononoké», «Mon voisin Totoro» ou «Ponyo sur la falaise», a gagné l'Oscar du meilleur film d'animation en 2002 pour «Le voyage de Chihiro» et a été nommé pour le même prix trois fois auparavant.

L'actrice irlandaise Maureen O'Hara, qui a notamment joué dans «Le bossu de Notre-Dame» ou «Rio Grande», sera également honorée le 8 novembre.




la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer