La course à l'Oscar du meilleur film est plus serrée que jamais

Une scène de 12 Years a Slave.... (Photo Fox)

Agrandir

Une scène de 12 Years a Slave.

Photo Fox

Jake Coyle
Associated Press
Los Angeles

Plusieurs des lauréats qui remporteront un Oscar, dimanche soir, ne seront pas une surprise pour personne, leur triomphe ayant été prédit depuis des mois. Mais il y a une catégorie dont l'issue est vraiment loin d'être scellée: celle du meilleur film.

Même après une saison des prix allongée (la soirée des Oscar ayant été légèrement retardée par la tenue des Jeux olympiques) et malgré les nombreuses analyses des cinéphiles de la blogosphère, personne ne peut prédire avec certitude qui repartira avec la statuette la plus prestigieuse de la soirée.

Des neuf finalistes de la catégorie, trois semblent se détacher du lot: Gravity (Gravité) d'Alfonso Cuaron, 12 Years a Slave (Esclave pendant 12 ans) de Steve McQueen et «American Hustle» (Arnaque à l'américaine) de David O. Russell.

Les prix remis par les différentes guildes de l'industrie, généralement un bon indice de ce que l'on verra le soir des Oscars, n'ont fait que brouiller les cartes cette année.

Les acteurs, qui forment la plus haute branche de l'Academy of Motion Pictures, ont démontré beaucoup d'enthousiasme envers American Hustle. La Guilde des acteurs lui a décerné son plus grand prix. Et comme Silver Linings Playbook (Le bon côté des choses) - aussi de Russell - l'avait fait l'an dernier, American Hustle a réussi l'exploit d'obtenir des nominations dans les quatre catégories d'interprétation (pour Christian Bale, Amy Adams, Jennifer Lawrence et Bradley Cooper).

Avec Gravity, Cuaron l'a emporté aux prix de la Guilde des réalisateurs. Du côté de la Guilde des producteurs, 12 Years a Slave et «Gravity» ont été déclarés vainqueurs ex aequo. Le film 12 Years a Slave a également remporté les prix du meilleur film aux Golden Globes et au gala des prix BAFTA.

Gravity et 12 Years a Slave pourraient faire l'histoire aux Oscar. Si Cuaron, un cinéaste mexicain, remporte le prix du meilleur réalisateur, il deviendra le premier gagnant d'origine latine dans cette catégorie.

De la même façon, le Britannique Steve McQueen pourrait devenir le premier cinéaste noir à recevoir le prix du meilleur réalisateur. Et si 12 Years a Slave gagne le prix du meilleur film, ce sera la première fois qu'un long métrage tourné par un réalisateur noir remporte le plus grand prix de la soirée.

Les autres films en lice pour le prestigieux prix sont Her (Elle) de Spike Jonze, Nebraska d'Alexander Payne, The Wolf of Wall Street (Le loup de Wall Street) de Martin Scorsese, Philomena de Stephen Frears et Dallas Buyers Club du Québécois Jean-Marc Vallée.




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer