Oscars: Meryl Streep heureuse qu'on s'intéresse à son travail

Meryl Streep... (Photo: AP)

Agrandir

Meryl Streep

Photo: AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

L'actrice américaine aux trois Oscars Meryl Streep, nommée une 18e fois cette année pour August: Osage County, s'est dite vendredi reconnaissante qu'on «s'intéresse encore à son travail», lors d'une rencontre avec la presse à Paris.

Aimerait-elle un 4e Oscar? Est-elle satisfaite de cette 18e «nomination»? L'actrice se contente de répondre qu'elle est «reconnaissante que la branche Acteurs de l'académie des Oscars (qui désignent les mises en nomination) ait mis (son) nom sur la liste 2014», pour des Oscars qui seront décernés le 2 mars.

Meryl Streep est nommée dans la catégorie meilleure actrice tandis que Julia Roberts, qui campe sa fille dans le film, concourt dans celle du meilleur second rôle.

«Cela veut dire qu'ils sont toujours prêts à regarder mon travail, avec à chaque fois un regard nouveau. La chose la plus incroyable, c'est qu'ils ne sont toujours pas fatigués de moi ou de mon boulot!», dit-elle.

L'actrice américaine et le réalisateur John Wells sont à Paris pour la promotion de August: Osage County, en salles le 26 février en France. Le film, écrit par Tracy Letts d'après sa pièce à succès, raconte les déchirements dans une famille de l'Oklahoma réunie pour l'enterrement du chef de famille.

Au cours d'un dîner, secrets et rancoeurs vont refaire surface sous l'impulsion de sa veuve Violette (Meryl Streep), en première ligne pour dire des horreurs aux autres, surtout à ses filles dont l'aînée est Julia Roberts.

L'actrice s'est souvenue avoir «été fascinée, avoir ri, et avoir été choquée» en allant voir la pièce il y a 7 ans.

Cette femme, ancienne enfant battue, «a un cancer dans sa bouche mais choisit de fumer tout le temps. Elle fait de la chimio. C'est une accro aux médicaments afin de calmer sa souffrance, bref elle incarne tout un mélange toxique», raconte-t-elle.

Quel plaisir a-t-elle ressenti à jouer ce rôle? Meryl Streep a aimé «incarner un personnage qui dit exactement ce qu'il pense, sans filtre ni censure, qui ne cherche pas à être agréable ou diplomate». «J'avoue que cette liberté d'expression était jubilatoire», concède-t-elle.

Meryl Streep, 64 ans, a remporté deux oscars de la meilleure actrice pour The Iron Lady en 2012 et Sophie's Choice en 1983. Son troisième titre lui avait été décerné en 1980 pour Kramer contre Kramer dans la catégorie meilleur second rôle féminin.




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer