À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

       
      ou
      Fermer X

      Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

      Suggestions:
      1- Vérifiez l'orthographe
      2- Entrez un code postal
      3- Entrez le nom d'une ville
      4- Entrez une adresse

      Jutra : Laurence Anyways en tête des nominations

      Laurence Anyways... (Photo fournie par Alliance Vivafilm)

      Agrandir

      Laurence Anyways

      Photo fournie par Alliance Vivafilm

      Partager

      Avec respectivement dix, neuf et huit nominations, les longs métrages Laurence Anyways, Rebelle et L'affaire Dumont sont en tête de peloton du 15e gala des prix Jutra du cinéma québécois.

      Annoncées hier matin, les nominations font toutefois état de plusieurs absents. À commencer par le film Henry de Yan England qui n'a pas été retenu pour le meilleur court métrage alors qu'il est aux Oscars. Le film Tout ce que tu possèdes de Bernard Émond récolte une seule nomination et Omertà de Luc Dionne n'a rien. Or, ce film va remporter le billet d'or des meilleures recettes au box-office de 2012.

      Ce sont les films Camion de Rafaël Ouellet, Inch'Allah d'Anaïs Barbeau-Lavalette, Laurence Anyways de Xaxier Dolan, Rebelle de Kim Nguyen et Roméo Onze d'Ivan Grbovic qui se retrouvent en nomination pour le Jutra du meilleur film.

      À une exception près, ce sont les mêmes noms que l'on retrouve dans la catégorie de la meilleure réalisation. Une exception toutefois: Podz est présent dans cette catégorie avec L'affaire Dumont alors que Mme Barbeau-Lavalette n'y est pas. Les Dolan, Nguyen, Ouellet et Grbovic (avec Sara Mishara) sont aussi dans la course pour le meilleur scénario. S'ajoute ici Claude Gagnon pour Karakara.

      «Je suis vraiment très heureuse. Nous avons les nominations principales pour un film. Xavier a beaucoup d'imagination et il a un immense talent. Et il est très concentré. Quand il travaille, il sait où il s'en va», a dit Lyse Lafontaine, productrice de Laurence Anyways.

      «On est vraiment fiers. Toute l'équipe a été récompensée. Avec 9 nominations sur une possibilité de 11, on ne peut qu'être contents», indique de son côté la productrice Marie-Claude Poulin de la maison Item 7 pour Rebelle.

      Chez micro_scope (Inch'Allah), la productrice Kim McCraw est un peu déçue de voir qu'Anaïs Barbeau-Lavalette n'a pas obtenu de nomination en réalisation et scénario et qu'Évelyne Brochu n'est pas nommée pour le meilleur rôle féminin. «Mais en même temps, je considère que nos six nominations sont aussi les leurs», dit-elle.

      Chez les comédiens

      Du côté des rôles, Micheline Bernard (La mise à l'aveugle), Marilyn Castonguay (L'affaire Dumont), Suzanne Clément (Laurence Anyways), Rachel Mwanza (Rebelle) et Dominique Quesnel (Le torrent) obtiennent une nomination pour le meilleur rôle féminin. Chez les hommes, les personnes nommées sont Ali Ammar (Roméo Onze), Gabriel Arcand (Karakara), Marc-André Grondin (L'affaire Dumont), Julien Poulin (Camion) et Victor Andrés Trelles Turgeon (Le torrent).

      Présent à la conférence de presse, Ali Ammar était très fier, d'autant plus qu'il n'avait jamais joué auparavant. «Mon coeur bat très vite, a-t-il confié. C'est un honneur. D'être rendu ici est extraordinaire.»

      Pour Marilyn Castonguay, qui est aussi en nomination aux prix Écrans canadiens, le moment est unique. «C'est inespéré. Je vais chérir ce rôle toute ma vie. D'abord, parce que c'est mon premier dans un long métrage. Et puis, tu le crées à ta façon.»

      Un autre heureux hier matin: le réalisateur Rafaël Ouellet du film Camion. «J'espérais trois ou quatre nominations et nous en recevons sept. J'ai eu des surprises, notamment pour le meilleur montage et le meilleur scénario. J'espère simplement que ça donnera un autre souffle au film», a-t-il lancé.

      Alphée des étoiles d'Hugo Latulippe, Bestiaire de Denis Côté, Ma vie réelle de Magnus Isacsson, Mort subite d'un homme-théâtre de Jean-Claude Coulbois et Over My Dead Body de Brigitte Poupart seront de la course au Jutra du meilleur documentaire. Dans le court métrage de fiction, on retrouve Acrobat d'Eduardo Menz, Avec Jeff, à moto de Marie-Ève Juste, Chef de meute de Chloé Robichaud, Le futur proche de Sophie Goyette et Là où je suis de Myriam Magassouba.

      Enfin, six films sont en lice pour obtenir le Jutra de l'oeuvre s'étant le plus illustré hors Québec à savoir Bestiaire, Camion, Laurence Anyways, Rebelle ainsi que Monsieur Lazhar de Philippe Falardeau et Starbuck de Ken Scott.

      Animé par Rémy Girard, le gala aura lieu le 17 mars.

      Laurence Anyways

      Cote La Presse

      Sur une décennie, les ruptures et réconciliations d'un enseignant trentenaire avec sa compagne et les membres de sa famille, consécutivement à la...
      Fiche du film
      Partager

      publicité

      publicité

      publicité

      la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

      publicité

      publicité

      Autres contenus populaires

      image title
      Fermer