• Accueil > 
  • Cinéma 
  • > Les critiques de Los Angeles couronnent Call Me By Your Name 

Les critiques de Los Angeles couronnent Call Me By Your Name

Armie Hammer et Timothée Chalamet dans une scène de... (SONY PICTURES CLASSICS)

Agrandir

Armie Hammer et Timothée Chalamet dans une scène de Call Me By Your Name.

SONY PICTURES CLASSICS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jake Coyle
Associated Press
New York

L'association des critiques de films de Los Angeles a choisi Call Me By Your Name comme meilleur film de l'année, accordant un total de trois récompenses au long métrage sur le passage à l'âge adulte du réalisateur Luca Guadagnino.

Les critiques, qui ont dévoilé dimanche leurs récompenses de l'année 2017 sur Twitter, ont aussi nommé la vedette émergente du film, Timothée Chalamet, meilleur acteur. M. Guadagnino a partagé le prix du meilleur réalisateur avec Guillermo del Toro pour The Shape of Water. Le film de M. Del Toro, un conte se déroulant pendant la guerre froide, a aussi récolté trois récompenses, incluant celle de la meilleure actrice pour Sally Hawkins.

Les prix accordés à Call Me By Your Name viennent consolider son statut de favori en vue de la prochaine cérémonie des Oscars. Le film distribué par Sony Pictures Classics, qui a établi la semaine dernière le record de l'année au box-office pour la moyenne par écran lors de sa sortie limitée, a aussi remporté la semaine dernière le prix du meilleur film aux Gotham Awards.

Même s'il n'a que 21 ans, M. Chalamet a remporté trois récompenses au cours de la dernière semaine, damant le pion à certains habitués de l'industrie comme Gary Oldman dans Darkest Hour, et Tom Hanks dans The Post.

Le film Lady Bird de Greta Gerwig - que le cercle des critiques de films de New York a choisi mardi dernier comme meilleur long métrage - a obtenu une récompense des critiques de Los Angeles : celle de la meilleure actrice de soutien, pour Laurie Metcalf. L'association des critiques de films de Los Angeles a aussi remis son prix «nouvelle génération» à Mme Gerwig, dont il s'agissait du premier film qu'elle réalisait seule.

Les critiques de Los Angeles et de New York ont eu les mêmes coups de coeur pour certaines catégories. Ils ont ainsi reconnu la performance d'acteur de soutien de Willem Dafoe dans The Florida Project et le travail de la légendaire réalisatrice française Agnès Varda, dont le film Visages villages a été nommé meilleur documentaire.

Mais, comme d'habitude, leurs avis divergeaient dans plusieurs cas. L'an dernier, les critiques de New York avaient sacré La La Land meilleur film, un honneur que les critiques de Los Angeles avaient réservé à Moonlight, l'éventuel lauréat de lOscar du meilleur film.

Les critiques de Los Angeles ont ainsi réservé à Dunkirk - réalisé par Christopher Nolan, et considéré comme un favori en prévision des Oscars - le prix du meilleur montage, remis à Lee Smith. Ils n'ont pas non plus choisi de remettre le prix du meilleur long métrage d'animation au Coco de Pixar, mais plutôt à The Breadwinner, une production internationale sur une fille en Afghanistan. La récompense du meilleur scénario est allée à Jordan Peele pour Get Out.

Les prix seront remis lors d'une cérémonie, le 13 janvier, à Los Angeles.




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer