De l'eau dans les films : flops !

Waterworld, sorti en 1995, a constitué le début de...

Agrandir

Waterworld, sorti en 1995, a constitué le début de la fin pour Kevin Costner, dont les films suivants ont été éreintés par la critique. Il commence à peine à s'en remettre.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sonia Sarfati
La Presse

Les longs métrages se déroulant sur-dans-sous l'eau sont non seulement coûteux, mais ils ont la réputation d'être parmi les plus difficiles à réaliser. Et à réussir, si l'on se fie aux critiques et au box-office de ceux qui sont sortis après l'âge d'or du film catastrophe (comprendre, les années 70 et 80). Bien sûr, une exception (titanesque) est là pour confirmer la règle.

Titanic de James Cameron... (Photo fournie par la production) - image 1.0

Agrandir

Titanic de James Cameron

Photo fournie par la production

Poseidon de Wolfgang Petersen... (Photo fournie par la production) - image 1.1

Agrandir

Poseidon de Wolfgang Petersen

Photo fournie par la production

Battleship de Peter Berg... (Photo fournie par la production) - image 1.2

Agrandir

Battleship de Peter Berg

Photo fournie par la production

Waterworld de Kevin Reynolds (1995)

Coût : 172 millions (*268 millions)

Box-office : 264,2 millions (*411 millions)

Note sur Rotten Tomatoes : 42 %

Le début de la fin pour Kevin Costner, dont les films suivants ont été éreintés par la critique. Il commence à peine à s'en remettre.

____________________

The Perfect Storm de Wolfgang Petersen (2000)

Coût : 120 millions (*165 millions)

Box-office : 328,7 millions (*453 millions)

Note sur Rotten Tomatoes : 47 %

Le « moins pire » des navets nautiques. Avoir George Clooney et Mark Wahlberg à la barre a sûrement aidé.

____________________

Poseidon de Wolfgang Petersen (2006)

Coût : 160 millions (*188 millions)

Box-office : 181,7 millions (*214 millions)

Note sur Rotten Tomatoes : 33 %

Six ans plus tard, Wolfgang Petersen replonge... et coule « solide » en compagnie de Kurt Russell, Richard Dreyfuss et compagnie.

____________________

Battleship de Peter Berg (2012)

Coût : 220 millions (*227 millions)

Box-office : 303 millions (*313 millions)

Note sur Rotten Tomatoes : 34 %

Inspiré du jeu de table, cet affrontement tonitruant entre navires et vaisseaux extraterrestres ne touche ni ne coule, mais rate sur tous les flancs.

____________________

In the Heart of the Sea de Ron Howard (2015)

Coût : 100 millions

Box-office : 89,7 millions

Note sur Rotten Tomatoes : 43 %

Un récit qui emprunte à Moby Dick puis à Robinson Crusoé et enfin à « On tira à la courte paille celui qui sera mangé, ohé ohé ». À l'arrivée : impact... dilué.

____________________

Titanic de James Cameron (1997)

Coût : 200 millions (*296 millions)

Box-office : 2,18 milliards (*3,22 milliards)

Note sur Rotten Tomatoes : 88 %

Près de 20 ans après sa sortie, toujours le film le plus rentable de l'histoire du cinéma. Et certains avaient imaginé un naufrage...

*Données ajustées sur la base de 2015

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Chris Pine: d'un capitaine à l'autre

    Entrevues

    Chris Pine: d'un capitaine à l'autre

    On connaît Chris Pine pour son incarnation de James T. Kirk, le flamboyant capitaine du USS Enterprise dans les nouveaux Star Trek. Meneur... »

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer