• Accueil > 
  • Cinéma 
  • > Pour George Clooney, Hollywood regresse sur les minorités 

Pour George Clooney, Hollywood regresse sur les minorités

George Clooney... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

George Clooney

PHOTO ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LOS ANGELES

George Clooney, l'une des plus grandes stars d'Hollywood, a estimé mardi dans la revue Variety que l'Académie des arts et sciences du cinéma, qui décerne les prestigieux Oscars, avait régressé ces dix dernières années en termes de représentation des minorités.

Pour la deuxième année de suite, l'absence d'acteurs ou actrices noires dans les 20 finalistes pour la cérémonie des Oscars fait polémique aux États-Unis.

Le réalisateur Spike Lee et l'actrice Jada Pinkett-Smith, épouse de Will Smith, ont dit qu'ils boycotteraient la cérémonie de remise des prix, le 28 février.

Même la présidente de l'Académie, Cheryl Boone Isaacs, a déclaré lundi dans un communiqué avoir «le coeur brisé et se sentir frustrée» par la lenteur des changements.

George Clooney, l'une des personnalités les plus engagées politiquement à gauche à Hollywood, s'est immiscé dans le débat lundi en observant dans Variety qu'aux alentours de «2004, il y avait des finalistes noirs (aux Oscars), comme Don Cheadle, Morgan Freeman. Et tout d'un coup, on a l'impression d'aller dans la mauvaise direction».

Selon lui, le problème ne réside pas seulement dans le vote des 6.000 membres de la puissante Académie, à très forte majorité des hommes blancs et âgés, mais dans le faible nombre de films produits offrant des rôles substantiels aux minorités.

«Quelles sont les options disponibles pour les minorités au cinéma ? Particulièrement dans les films de qualité ?», interroge-t-il.

Il cite quatre titres qui auraient pu obtenir des nominations d'acteurs noirs cette année: Creed, Seul contre tous, Beasts of No Nation avec une performance acclamée d'Idris Elba, ou encore N.W.A.: Straight Outta Compton.

«Je pense que les afro-américains ont raison de dire qu'Hollywood ne les représente pas assez bien», poursuit l'acteur, notant que d'autres minorités comme les Hispaniques sont encore moins bien traitées.

Saluant aussi les efforts d'actrices comme Jennifer Lawrence ou Patricia Arquette pour demander l'égalité des salaires entre hommes et femmes dans le secteur, le comédien et réalisateur vedette appelle toute l'industrie à se mobiliser.

«Il devrait y avoir plus d'opportunités qu'actuellement. Il devrait y avoir 20, 30, 40 films de qualité (avec des acteurs de minorités) que les gens prendraient en compte pour les Oscars. Nous devons faire mieux que ça. Nous faisions mieux que ça».

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer