Will Ferrell: concours de paternité

Toutes les insécurités d'un beau-père (Will Ferrell) remontent... (Photo fournie par Paramount)

Agrandir

Toutes les insécurités d'un beau-père (Will Ferrell) remontent à la surface lorsque l'ex-mari de sa conjointe tente un rapprochement auprès des enfants.

Photo fournie par Paramount

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(NEW YORK) Will Ferrell et Mark Wahlberg se disputent l'affection des mêmes enfants dans cette comédie inspirée des enjeux avec lesquels doivent composer les familles recomposées. Évidemment, les deux vedettes proposent deux approches complètement différentes...

Reconnu pour des personnages excessifs qui n'ont jamais peur du ridicule, Will Ferrell se glisse cette fois dans la peau d'un beau-père qui en fait un peu trop pour gagner l'affection des enfants de sa conjointe.

Avec Adam McKay, avec qui il a tourné quelques-uns de ses plus grands succès (Anchorman, Talladega Nights), Will Ferrell a fondé il y a quelques années le site Funny or Die. Le succès de l'entreprise, où sont diffusés en primeur des clips humoristiques dont l'effet est souvent viral, a poussé les deux hommes à poursuivre leur démarche plus loin. Ils ont créé Gary Sanchez Productions, leur propre société. C'est d'ailleurs grâce à celle-ci que Daddy's Home a pu être mis en chantier.

Très pris par la réalisation de son film The Big Short, Adam McKay agit ici à titre de producteur, au même titre que l'humoriste-vedette. Sean Anders, scénariste de Dumb&Dumber et réalisateur d'Horribles Bosses 2, a ainsi été embauché pour mener à bien le projet.

«Même si on espère que le film fasse autant rire que les autres, j'y vois quand même un changement de registre, a déclaré Will Ferrell au cours d'une conférence de presse tenue à New York la semaine dernière. Ça faisait du bien d'entrer dans un projet qui s'adresse davantage à un public familial. Ce scénario, qui évoque la dynamique d'une famille recomposée, nous permet de faire plein de gags, mais aussi de livrer au passage un beau message.»

Une expérience vécue

Au départ, le scénariste Brian Burns a eu l'idée de construire une histoire à partir de sa propre expérience. Nouvellement marié à une femme déjà mère de jeunes enfants, Burns a su qu'il tenait un bon sujet en main quand sa «belle-fille» lui a demandé lequel de ses deux pères danserait avec elle lors d'une soirée de danse «pères et filles» organisée à l'école.

«Quand Brian est venu nous rencontrer pour soumettre son idée de scénario, nous avons tout de suite été intéressés, explique Will Ferrell. Je crois qu'au cinéma, c'est la première fois que nous avons l'occasion de voir une histoire racontée du point de vue d'un beau-père qui ne veut aucun mal à personne. Au contraire. Il essaie de faire de son mieux et tout va bien. Or, toutes les insécurités de cet homme remontent à la surface dès que le père biologique apparaît dans le décor.»

On peut d'ailleurs le comprendre. Cet être sensible, dont la grande priorité est d'entretenir de bonnes relations avec les enfants de sa conjointe, voit soudain débarquer dans le décor un «rival» aux allures de rock star, doté d'un charisme fou. 

Au départ, Ferrell ne savait trop lequel des deux rôles se donner. Mais tout s'est réglé très vite le jour où le nom de Mark Wahlberg a été mentionné. Les deux acteurs, qui s'étaient déjà donné la réplique dans la comédie d'action The Other Guys (une réalisation d'Adam McKay), ont bien joué la carte du contraste.

«On a décidé au tir au poignet! , lance Ferrell à la blague. J'ai évidemment gagné neuf fois sur dix. Ne vous laissez par berner. Sous ce physique d'athlète se cache un être très faible! Plus sérieusement, la question ne s'est même plus posée dès que nous avons pensé à Mark. Il était clair qu'il tiendrait à merveille le rôle de Dusty, ce père absent qui, soudain, veut sincèrement se rapprocher de ses enfants. Mark fait partie de ces êtres qui n'ont pas à travailler pour avoir l'air cool. La plupart d'entre nous mettent des efforts inouïs pour tenter de faire ce qui lui vient tout naturellement!»

Le Retour de papa

Cote La Presse

Désirant gagner l'affection des deux enfants de sa femme, un homme est forcé d'entrer en compétition avec le père de ces derniers. Qui des deux...
Fiche du film
Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Mark Wahlberg: père alpha

    Cinéma

    Mark Wahlberg: père alpha

    On lui confie habituellement des rôles dans des drames réalistes ou dans des films d'action. Cette fois, Mark Wahlberg se glisse dans la peau d'un... »

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer