Cinéma: les coups de coeur de 2014

Ellar Coltrane et Ethan Hawke dans Boyhood.... (PHOTO FOURNIE PAR MONGREL/MÉTROPOLE FILMS)

Agrandir

Ellar Coltrane et Ethan Hawke dans Boyhood.

PHOTO FOURNIE PAR MONGREL/MÉTROPOLE FILMS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Nos journalistes Marc Cassivi, Nathalie Petrowski, Marc-André Lussier, Sonia Sarfati, Jozef Siroka et Catherine Schlager se sont réunis pour établir une liste collective des 10 meilleurs films de l'année. En supplément, chacun d'entre eux vous propose ses 10 favoris.

1. Boyhood de Richard Linklater

Richard Linklater a filmé, sur une période de 12 ans, à raison de quelques jours par année, les mêmes acteurs afin de témoigner dans une fiction du passage de l'enfance à l'âge adulte. Le résultat est un tour de force de 2h46 min, sans le moindre temps mort, où il ne se passe rien d'autre que la vie. Boyhood est un film à la fois hors du temps et ancré dans le présent, parfaitement cohérent. Une oeuvre d'une rare et prodigieuse fluidité, à la fois profonde, sensible et marquante. Un récit initiatique tendre et touchant, intime et universel, d'un réalisme confondant.

- Marc Cassivi

En DVD le 6 janvier

2. Birdman d'Alejandro G. Iñárritu

Rarement a-t-on vu une satire du showbiz être exécutée d'aussi brillante façon. Le cinquième long métrage d'Alejandro G. Iñárritu (Babel, Biutiful), très différent des films précédents dans sa tonalité, se distingue sur tous les plans. D'abord, le propos est furieusement intelligent. Le cinéaste explore de façon inédite le questionnement existentiel d'un acteur has been (Michael Keaton), connu pour avoir incarné un superhéros à l'écran il y a 20 ans, qui veut se refaire une santé artistique en montant une pièce à Broadway. Magnifiquement écrit, truffé de dialogues bien gratinés, le film se distingue aussi grâce à une exceptionnelle mise en scène. Constituée de plans-séquences vertigineux (Emmanuel Lubezki, lauréat d'un Oscar grâce à Gravity, signe les images), rythmée au son d'une trame musicale (Antonio Sanchez) aussi puissante qu'originale, la réalisation constitue en elle-même un morceau de bravoure.

- Marc-André Lussier

Actuellement à l'affiche

3. Mommy de Xavier Dolan

Mommy est une oeuvre inspirée sur la quête 
de dignité, ingénieuse et passionnée, faite d'audaces
et de fulgurances. Une oeuvre à la fois sombre et lumineuse, façonnée par la verve et les élans romantiques de Xavier Dolan. Un film entier, 
enivrant de puissance, authentique et sincère, dans 
ses qualités comme dans ses défauts. Anne Dorval, 
en mère dépassée, y est plus émouvante que jamais. 
Le jeune Antoine Olivier Pilon, en jeune délinquant atteint d'un TDAH, est d'une intensité époustouflante. La brillante mise en scène de leur relation d'amour-haine par Dolan, saluée à Cannes par le Prix du jury, restera gravée dans l'histoire du cinéma québécois.

- Marc Cassivi

Actuellement à l'affiche

4. 
The Grand Budapest Hotel 
de Wes Anderson

Un conte où l'humour décalé du réalisateur de The Royal Tenenbaums fait merveille. Bienvenue dans cette fin des années 30 où l'ombre de la guerre assombrit le délicieux carton-pâte du Grand Hôtel Budapest planté au sommet d'une falaise, dans un pays imaginaire situé à 
la frontière la plus orientale de l'Europe. Histoire d'amour entre un homme et «son» hôtel, histoire d'amour entre jeunes gens, assumant pleinement son aspect bande dessinée à travers des personnages juste assez à côté de la plaque, The Grand Budapest Hotel est une friandise à déguster encore et encore. Et encore.

- Sonia Sarfati

En DVD

5. Nightcrawler de Dan Gilroy

Sillonnant un Los Angeles glauque, Jake Gyllenhaal, malingre et efflanqué, offre une performance hallucinante dans cette histoire d'un chasseur nocturne de nouvelles sanglantes qu'il vend aux chaînes de télévision locales. Nightcrawler est un constat brutal qui se reçoit comme une claque sur la gueule. On en sort estourbi, choqué. Il y a de quoi réfléchir dans cette satire noire, bien ficelée, qui se penche sur l'état des médias, sur le rêve américain une fois tordu, sur les effets d'une situation socioéconomique en forme de cul-de-sac, sur ce désir de gloire à tout prix. Et sur le voyeurisme considéré comme l'un des beaux-arts.

- Sonia Sarfati

Actuellement à l'affiche

6. 
Only Lovers Left Alive 
de Jim Jarmusch

Un film de vampire unique, magnifique et métaphorique qui met en scène Detroit et Tanger, deux villes en ruines et deux amants, Adam et Eve, qui s'aiment depuis des siècles malgré leurs allures de punks. Adam et Eve ne sont pas des vampires comme les autres. Ils sont cool, sages et plutôt que de tuer pour avoir leur dose de sang quotidien, ils l'achètent en fiole sur le marché noir d'un monde effondré. Du grand Jim Jarmusch.

- Nathalie Petrowski

En DVD

7. Whiplash de Damien Chazelle

Difficile de résister au rythme enlevant de ce premier film en 
forme de solo de batterie livré par un élève en batterie jazz soumis à l'abus de pouvoir de son prof. Même s'il s'agit en partie d'un 
huis clos, Whiplash nous entraîne dans un tourbillon d'émotions 
et d'images percutantes et nous plonge, comme rarement un film 
l'a fait, au coeur de l'effort et de la sueur du musicien.

- Nathalie Petrowski

Actuellement à l'affiche

8. Interstellar de Christopher Nolan

Indéniablement, on nous propose ici un film sous influences. Dont la moindre n'est certes pas celle liée au chef-d'oeuvre de Kubrick 2001: A Space Odyssey, véritable vaisseau amiral des films d'exploration spatiale. Malgré tout, Christopher Nolan parvient à offrir une oeuvre parfaitement distinctive, éminemment personnelle. Là réside d'ailleurs la plus grande surprise de cette superproduction ambitieuse dont les effets sont toujours bien mesurés. Pour la première fois, le réalisateur d'Inception ose le lyrisme. Et n'hésite pas à s'aventurer sur le terrain de l'émotion. Comme s'il s'agissait d'une dernière frontière à explorer. Christopher Nolan manie aussi dans son film des concepts abstraits sans que jamais sa dramaturgie n'en souffre. Vrai qu'en près de trois heures de projection, certains passages peuvent sembler plus fastidieux, et même nous échapper parfois, mais le récit reste néanmoins captivant. Que voilà un accomplissement de taille.

- Marc-André Lussier

Actuellement à l'affiche

9. Gone Girl de David Fincher

De par sa structure, le roman semblait impossible à adapter. Mais impossible ne fait pas partie du vocabulaire de David Fincher ni de Gillian Flynn (qui a scénarisé son propre livre). Thriller de première classe, Gone Girl est aussi un drame conjugal implacable et une féroce satire des médias. Ben Affleck, en mari soupçonné d'avoir éliminé sa femme, et Rosamund Pike, en (possible) victime, offrent des performances solides, levant tranquillement le voile sur des personnages aux multiples secrets. Mais la vraie vedette de ce film est David Fincher, dont la réalisation est impeccable. Un regret: que la finale du roman, plus percutante, ait été modifiée.

- Sonia Sarfati

Actuellement à l'affiche

10. Tu dors Nicole de Stéphane Lafleur

Grâce à des vignettes impressionnistes, Tu dors Nicole relate en noir et blanc une saison estivale dans la vie d'une femme de 22 ans, pour qui l'existence n'emprunte encore aucun sens précis. Doté d'un sens de l'observation très aiguisé, serti d'un humour très fin, Stéphane Lafleur s'attarde à orchestrer dans son film les moments un peu flous de la vie. Comme s'il évoquait du coup cette phase plus creuse de l'existence pendant laquelle les jeunes adultes n'ont pas encore vraiment d'emprise. Sur rien. Le tour de force du cinéaste est justement de faire écho à cette vacuité sans distiller l'ennui. Bien entendu, le type d'humour très feutré que privilégie Lafleur n'est pas du goût de tous, mais ceux qui acceptent d'entrer dans le jeu découvrent un univers très riche, où chaque menu détail est étudié. À l'arrivée, 
Tu dors Nicole constitue une expérience cinématographique vraiment remarquable.

- Marc-André Lussier

En DVD le 27 janvier

Sonia Sarfati

Deux par deux, chapeau bas!

Interstellar, de Christopher Nolan

Birdman, d'Alejandro G. Iñárritu

Animation

The Lego Movie, de Phil Lord et Chris Miller

The Wind Rises, de Hayao Miyazaki

Histoires d'amour

Her, de Spike Jonze

The Grand Budapest Hotel, de Wes Anderson

Thrillers

Gone Girl, de David Fincher

Nightcrawler, de Dan Gilroy

Superhéros

Gardians of the Galaxy, de James Gunn

Captain America: The Winter Soldier, d'Anthony et Joe Russo

Nathalie Petrowski

1. Mommy, de Xavier Dolan

2. Birdman, d'Alejandro G. Iñárritu

3. Whiplash, de Damien Chazelle

4. Into the Woods, de Rob Marshall

5. Le passé, d'Asghar Farhadi

6. Gloria, de Sebastian Lelio

7. Miraculum, de Podz

8. Only Lovers Left Alive, de Jim Jarmusch

9. 20 000 Days On Earth, de Iain Forsyth et Jane Pollard

10. Les garçons et Guillaume, à table!, de Guillaume Gallienne

Catherine Schlager

1. Boyhood, de Richard Linklater

2. Nightcrawler, de Dan Gilroy

3. Whiplash, de Damien Chazelle

4. Mommy, de Xavier Dolan

5. Wild, de Jean-Marc Vallée

6. Borgman, d'Alex van Warmerdam

7. Le passé, d'Asghar Farhadi

8. Gone Girl, de David Fincher

9. La Vénus à la fourrure, de Roman Polanski

10. Tu dors Nicole, de Stéphane Lafleur

Jozef Siroka

1. Life Itself, de Steve James

2. Birdman, d'Alejandro G. Iñárritu

3. Citizenfour, de Laura Poitras

4. Boyhood, de Richard Linklater

5. Under the Skin, de Jonathan Glazer

6. Gone Girl, de David Fincher

7. Locke, de Steven Knight

8. Bird People, de Pascale Ferran

9. Tu dors Nicole, de Stéphane Lafleur

10. Dawn of ohe Planet of the Apes, de Matt Reeves

Marc Cassivi

1. Boyhood, de Richard Linklater

2. Birdman, d'Alejandro G.Iñárritu

3. Mommy, de Xavier Dolan

4. The Grand Budapest Hotel, de Wes Anderson

5. Citizenfour, de Laura Poitras

6. Interstellar, de Christopher Nolan

7. Ida, de Pawel Pawlikowski

8. Mr. Turner, de Mike Leigh

9. Under the Skin, de Jonathan Glazer

10. Party Girl, de Marie Amachoukeli, Claire Burger, Samuel Theis

Marc-André Lussier

1. Birdman, d'Alejandro G. Iñárritu

2. Boyhood, de Richard Linklater

3. Mommy, de Xavier Dolan

4. Only Lovers Left Alive, de Jim Jarmusch

5. Nightcrawler, de Dan Gilroy

6. Tu dors Nicole, de Stéphane Lafleur

7. The Grand Budapest Hotel, de Wes Anderson

8. Whiplash, de Damien Chazelle

9. 9 mois ferme, d'Albert Dupontel

10. Gerontophilia, de Bruce LaBruce

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer