• Accueil > 
  • Cinéma 
  • > Fuite de The Expendables 3: deux britanniques arrêtés 

Fuite de The Expendables 3: deux britanniques arrêtés

Deux britanniques ont été arrêtés dans le cadre de l'enquête sur le piratage... (Photo fournie par Lionsgate)

Agrandir

Photo fournie par Lionsgate

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Los Angeles

Deux britanniques ont été arrêtés dans le cadre de l'enquête sur le piratage informatique du film de Sylvester Stallone The Expendables 3 avant qu'il ne sorte.

Les enquêteurs américains ont indiqué lundi qu'un homme âgé de 36 ans et un autre de 33 ans, dont les identités n'ont pas été révélées, ont été arrêtés la semaine dernière en Grande-Bretagne à propos de la fuite sur internet de ce film co-produit par Stallone, dont les recettes américaines ont déçu malgré une brochette de stars des films d'actions à l'affiche, dont Arnold Schwarzenegger et «Sly» lui-même.

Le film est sorti à la mi-août mais une copie de haute qualité s'est retrouvée sur la toile autour du 25 juillet, téléchargée des millions de fois, ce qui n'a pas aidé la performance du film qui a reçu des critiques réservées.

Des enquêteurs basés à Los Angeles de l'administration américaine de l'immigration et des douanes (ICE) affirment que le duo a dérobé cette version sur un système de stockage de documents en ligne (cloud).

Le distributeur Lionsgate et la maison de production Millennium Films ont porté plainte contre X dénonçant «une perte financière importante» résultant de ce piratage.

Les deux suspects, détenus par l'unité de crimes liés à la propriété intellectuelle de la police londonienne, pourraient se voir poursuivis pour conspiration dans le but de distribuer illégalement le film, ont précisé les autorités américaines.

«Ces arrestations devraient servir d'avertissement à l'intention des pirates en ligne pour leur notifier que nous leur ferons payer leurs crimes», a précisé l'ICE.

Les deux suspects ont été relâchés sous caution et devront se présenter devant un tribunal en mai, conclut le communiqué.

Le film a rapporté 206 millions de dollars dans le monde mais seulement 39,3 millions aux États-Unis, pour un budget de 90 millions de dollars.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer