Jingle Bell Rocks

Jingle Bell Rocks

Jingle Bell Rocks

Résumé

De Miles Davis à Run DMC en passant par John Waters, nombreux sont les artistes à avoir réinventé la musique de Noël. Collectionneur passionné du genre, le documentariste va à la rencontre de ceux qui, encore aujourd'hui, font vivre l'esprit de Noël autrement.

Cote La Presse

3/5

Votre cote 3 votes

4.3/5

Fermer X

Bande-annonce de Jingle Bell Rocks

Vous avez vu le film?
Faites-nous part de vos commentaires

COTEZ CE FILM

Légende

  • 5 etoile - exceptionnel
  • 4 etoile - Très bon
  • 3 etoile - Bon
  • 2 etoile - Passable
  • 1 etoile - À éviter

DÉTAILS

Date de sortie : 2013-12-06

Classement : En attente de classement

Pays : Canada

Distributeur : EyeSteelFilm

Date de sortie en DVD : n.d.

Genre : Documentaire

Durée : 83 min.

Année : 2013

Site officiel

GÉNÉRIQUE

Réalisation : Mitchell Kezin

Montage : Ryan Mullins

Photographie : Kirk Tougas,Van Royko

ACTEURS

Critique

Jingle Bell Rocks! : les obsédés de Noël

Alain 
Alain de Repentigny

Accro à ces chansons qu'il associe à un traumatisme d'enfance, le cinéaste Mitchell Kezin se lance dans une espèce de road movie, de Montréal à Bâton-Rouge en passant par New York et Chicago, où il croisera des individus tout aussi maniaques que lui des vieux vinyles de Noël. Des hurluberlus à l'allure bien ordinaire - exception faite du cinéaste trash John Waters et du psychédélique chanteur Wayne Coyne des Flaming Lips - trop heureux de faire leur coming-out.

La musique de Noël, reconnaissent-ils d'emblée, est souvent quétaine et mercantile et, chaque année, on en fait une surdose. Mais, quand elle est bonne, elle sème la joie et ravive des souvenirs qui nous sont chers.

La plupart de ces collectionneurs tripent sur les raretés qu'ils débusquent dans les magasins de vinyles ou les marchés aux puces. Des chansons aux titres évocateurs interprétées par des artistes improbables sinon carrément inconnus, comme cette Heather Noël et sa Santa Came On a Nuclear Missile. Des bizarreries à 3,99 $ qui leur coûteraient 15 fois le prix sur eBay et qui se retrouveront sur les compilations qu'ils donneront en cadeau à Noël.

La chanson de Noël rock, lancée par Elvis et Brenda Lee en 1957, se décline de plusieurs façons. Le vieux Clarence Carter reprend dans le film sa grivoise Back Door Santa, matière première du tout premier rap de Noël, Christmas in Hollis, de Run DMC. Il arrive même que ces chansons se collent à l'actualité: celle du début des années 70 exprimée dans Santa Claus Is a Black Man de la jeune Akim Vann ou encore une protest song contre la guerre du Viêtnam que le groupe familial The Free Design chante avec l'orchestre de l'armée de l'air!

Sur son chemin, Kezin croise des personnages comme Bob Dorough, 84 ans, qui a écrit et chanté la chanson «critique» Blue Xmas pour Miles Davis en 1962. Le cinéaste trouvera finalement sa rédemption dans un studio de Brooklyn où The Mighty Sparrow reprendra pour lui, à la façon calypso, la chanson de Nat King Cole qui l'obsède depuis l'âge de 5 ans.

Fait avec les moyens du bord, Jingle Bell Rocks! ne manque pas de charme.

* * *
Jingle Bell Rocks! Documentaire de Mitchell Kezin. Avec Bill Adler, Wayne Coyne, John Waters et Bob Dorough. 1h33.

publicité

Commentaires Faites-nous part de vos commentaires >

Commentaire (0)

Commenter cet article »

À vous de lancer la discussion!

Soyez la première personne à commenter cet article.

Commenter cet article

Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

 

Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires