À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

     
    ou
    Fermer X

    Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

    Suggestions:
    1- Vérifiez l'orthographe
    2- Entrez un code postal
    3- Entrez le nom d'une ville
    4- Entrez une adresse

    En DVD

    Fruitvale Station

    Fruitvale Station

    Résumé

    Le 31 décembre 2008, Oscar Grant, jeune Afro-Américain ayant déjà fait de la prison pour vente et possession de drogue, essuie dès le saut du lit les reproches de son épouse Sophina, qui l'accuse de l'avoir trompée. Une fois réconciliés, tous deux conduisent leur fille de quatre ans à la garderie. Puis, à la demande de sa mère, le jeune homme se rend à l'épicerie où il travaille, pour y faire des courses. Il apprend alors de son employeur qu'il n'aura pas de promotion. Depuis le comptoir de charcuterie, il appelle sa grand-mère afin qu'elle refile sa recette de poisson frit à Katie, une charmante cliente qu'il courtise. Bien que croulant sous les factures à payer, Oscar refuse l'offre d'un ami de reprendre la vente de drogue. En soirée, il se rend en métro à une fête à San Francisco avec Sophina et des amis. À la station Fruitvale, Katie, en l'interpellant, capte l'attention d'un autre passager. L'homme en question est un ex-détenu avec qui Oscar a déjà eu maille à partir.

    Cote La Presse

    3/5

    Votre cote 9 votes

    4.2/5

    Fermer X

    Bande-annonce de Fruitvale Station

    Vous avez vu le film?
    Faites-nous part de vos commentaires

    COTEZ CE FILM

    Légende

    • 5 etoile - exceptionnel
    • 4 etoile - Très bon
    • 3 etoile - Bon
    • 2 etoile - Passable
    • 1 etoile - À éviter

    DÉTAILS

    Date de sortie : 2013-08-02

    Classement : 13 ans +

    Pays : États-Unis

    Distributeur : Les Films Séville

    Date de sortie en DVD : 2014-01-14

    Genre : Drame

    Durée : 85 min.

    Année : 2012

    Site officiel

    GÉNÉRIQUE

    Réalisation : Ryan Coogler

    Montage : Claudia Castello,Michael P. Shawver

    Scénario : Ryan Coogler

    Photographie : Rachel Morrison

    Musique : Ludwig Goransson

    ACTEURS

    Melonie DiazKevin DurandOctavia SpencerMichael B. JordanChad Michael MurrayAhna O'Reilly

    Critique

    Fruitvale Station : porteur d'espoir

    Luc 
    Luc Boulanger

    Rodney King, Sean Bell, Fredy Villanueva, Trayvon Martin... Les noms de ces disparus nous rappellent les relations souvent tendues entre forces de l'ordre et jeunes désoeuvrés qui n'ont pas la peau blanche. Avec Fruitvale Station, Ryan Googler signe son premier long métrage inspiré de la mort tragique d'Oscar Grant, un Noir de 22 ans abattu le 1er janvier 2009 par un policier sur le quai d'une station du BART, le métro de la région de Bay Area.

    Comme Grant, le cinéaste est originaire d'Oakland, en Californie. Il a beaucoup d'empathie pour son sujet et est bien placé pour comprendre la condition des jeunes Noirs des «inner cities», souvent victimes de profilage racial et de brutalité policière.

    Oscar Grant n'était pas un saint. Il a été condamné pour trafic de drogue et a fait de la prison. Il a négligé sa famille pour s'adonner à la petite délinquance avec ses potes. Or, peu avant sa mort, il voulait devenir un homme meilleur. C'est du moins la thèse que défend Googler dans ce film rempli d'humanité... et de bons sentiments. Il tombe dans le mélodrame à force de vouloir nous arracher les larmes sur le sort de la victime.

    Hagiographie

    On y suit Oscar Grant (incarné avec justesse par Michael B. Jordan) la veille du jour de l'An, durant les 24 dernières heures de sa vie. On le voit se rapprocher de sa femme (son couple battait de l'aile), de sa fille au visage angélique, de sa mère (Octavia Spencer), de sa grand-mère... Le jeune homme accomplit une bonne action après l'autre, tant auprès des siens que des étrangers. Un peu plus et il devient candidat à la canonisation.

    On veut bien croire que le réalisateur s'identifie à Grant, qu'il a écrit son scénario sur la base de témoignages de sa famille. Il reste qu'une oeuvre de fiction n'est pas une hagiographie. D'autant que la prétendue rédemption du personnage n'ajoute en rien au côté tragique de cette mort évitable.

    Dommage. Car ce cinéaste montant a tout pour devenir une figure importante du cinéma indépendant américain (il a écrit et réalisé son film avec trois fois rien). D'ailleurs, Fruitvale Station a été primé à Sundance et à Cannes. La carrière du cinéaste de 26 ans est à suivre assurément.

    * * *
    Fruitvale Station. Drame de Ryan Googler. Avec Octavia Spencer, Michael B. Jordan, Melonie Diaz. 1h25.

    publicité

    Commentaires Faites-nous part de vos commentaires >

    Commentaire (0)

    Commenter cet article »

    À vous de lancer la discussion!

    Soyez la première personne à commenter cet article.

    Commenter cet article

    Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

     

    Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

    publicité

    10164:liste;1909714:box; 300_cinemaStandard.tpl:file;

    Critiques >

    publicité

    publicité

    la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

    publicité

    Autres contenus populaires