À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

       
      ou
      Fermer X

      Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

      Suggestions:
      1- Vérifiez l'orthographe
      2- Entrez un code postal
      3- Entrez le nom d'une ville
      4- Entrez une adresse

      En DVD

      L' Université des monstres

      Monsters University

      Résumé

      Mike, une limette dotée d'un seul oeil, ne rêve que d'une chose: terroriser tous les enfants. Pour y parvenir, il s'inscrit à l'université des monstres dans un programme très exigeant où les plus faibles sont vite recalés. C'est d'ailleurs le sort qui le guette. Échouant à un examen crucial, il est expulsé, de même que Sulley, un yéti paresseux qu'il tient responsable de son infortune. Sur le campus, un important concours s'organise, couronnant l'équipe la plus effroyable. Mike convainc la responsable du programme, Dean Hardscrabble, de le réintégrer à l'université s'il remporte les honneurs. Convaincue qu'il va échouer, Dean accepte, d'autant plus qu'il est forcé de faire équipe avec Sulley, et d'autres créatures, toutes plus gentilles que menaçantes.

      Cote La Presse

      3.5/5

      Votre cote 96 votes

      3.6/5

      Fermer X

      Bande-annonce de L' Université des monstres

      Vous avez vu le film?
      Faites-nous part de vos commentaires

      COTEZ CE FILM

      Légende

      • 5 etoile - exceptionnel
      • 4 etoile - Très bon
      • 3 etoile - Bon
      • 2 etoile - Passable
      • 1 etoile - À éviter

      DÉTAILS

      Date de sortie : 2013-06-21

      Classement : Général

      Pays : États-Unis

      Distributeur : Buena Vista

      Date de sortie en DVD : 2013-10-29

      Genre : Film d'animation

      Durée : 104 min.

      Année : 2013

      Site officiel

      GÉNÉRIQUE

      Réalisation : Dan Scanlon

      Montage : Greg Snyder

      Scénario : Dan Scanlon,Daniel Gerson,Robert L. Baird

      Musique : Randy Newman

      Voix : Alfred Molina,Helen Mirren,John Goodman,Steve Buscemi,Billy Crystal,Charlie Day

      ACTEURS

      Critique

      Monsters University : travail d'équipe

      Josée 
      Josée Lapointe

      Divertissement familial, pastiche des films de passage qui se déroulent dans une école et de séries télé mettant en vedette des geeks, et bien sûr leçon de vie. Monsters University est un véritable film pour tous, une réussite qui ne se prend pas au sérieux tout en passant en douce son message: on gagne toujours à travailler en équipe.

      Dans Monster, inc., Mike - petit bonhomme vert à un seul oeil - et Sulley - grand toutou mauve et turquoise - étaient déjà partenaires. C'est ensemble qu'ils faisaient peur aux enfants, et c'est ensemble qu'ils ont fait l'étonnante découverte que ces derniers ne sont pas dangereux.

      Monsters University raconte la genèse de cette amitié improbable: dès leur première rencontre sur les bancs d'école, les deux jeunes monstres sont plutôt antagonistes. Mike est un nerd qui rêve depuis toujours de devenir le plus grand monstre «effrayeur», et il trime pour y arriver. Sulley, qui arrive à l'université auréolé de la réputation de son père, est un glandeur de première rattrapé par sa paresse.

      Après maintes disputes, ils devront se battre ensemble pour conserver leur place dans la faculté. Mike le futé et Sulley le doué devront aussi faire équipe avec une bande de laissés-pour-compte lors d'un concours - qu'ils remporteront évidemment, contre toute attente et par-delà l'adversité, ce qui scellera leur amitié. On ne pense pas révéler un grand punch ici, les films de Disney suivant en général toujours la même courbe...

      Ce qui n'empêche pas Monsters University d'être une réussite. Le film va peut-être moins dans l'imaginaire que le premier, qui était spectaculaire avec ses portes qui s'ouvrent et se ferment entre le monde des monstres et les chambres des enfants. Mais avec ses personnages bien définis, et les situations toujours rigolotes et trépidantes, le film fonctionne.

      Et cette bande de monstres pas si monstrueux et légèrement vintage, très sincères dans leur désir de réussite, continue de faire l'originalité de ce prequel, qui ne donne pas l'impression qu'on étire la sauce avec un concept déjà existant et qui se tient même si on n'a pas vu Monsters, inc.

      Par ailleurs, à l'exception d'une scène où Mike et Sulley se retrouvent dans le monde des humains et donnent à des policiers la trouille de leur vie, qui pourra faire peur aux tout-petits, le film réussit à être accessible aux enfants et à faire sourire leurs parents du début à la fin. C'est déjà beaucoup.

      * * * 1/2
      Monsters University (V.F. : L'université des monstres). Film d'animation de Dan Scanlon. 1h50.

      L'université des monstres: la revanche des nerds

      Éric 
      Éric Moreault

      Il aura fallu plus de 10 ans avant la suite de Monstres inc., qui n'en est pas une : L'université des monstres (Monsters University) est un prologue qui explique comment Mike Wazowski (le minicyclope vert) et James P. Sullivan (le grand monstre poilu), surnommé Sulley, vont devenir la paire de terreurs de Monstropolis. Et tous les éléments sont réunis pour constituer le film idéal pour emmener un gang de p'tits monstres au cinéma (surtout un jour de pluie).

      Techniquement, Pixar démontre encore une fois sa supériorité dans tout ce qui touche l'animation. Pas seulement pour la qualité visuelle impeccable, mais aussi pour l'humour bon enfant et un scénario avec une histoire qui se tient, même si le prétexte est ténu.

      En fait, L'université des monstres offre le prétexte idéal pour montrer à l'écran des centaines de créatures hirsutes et colorées. Parmi celles-ci, Mike et Sulley, qui tentent d'obtenir leur diplôme de terreur dans le but avoué d'amorcer une carrière à l'usine de traitement des cris d'enfants. Évidemment, ça ne s'accomplira pas en hurlant d'effroi.

      Le film d'animation devient alors une parodie assez appuyée des clichés sur le rite de passage étudiant qui pullulent dans les films hollywoodiens, d'American College (1978) à Majeur et vacciné (2012).

      Par contre, toutes les références aux fraternités qui foisonnent sur les campus américains risquent de laisser indifférents les adultes qui iront avec (ou sans) leurs enfants au cinéma. Le film mise ainsi sur la nostalgie des frasques des années universitaires - qui, fraternité ou pas, sont quand même assez semblables, j'imagine...

      Donc, nos deux frayeurs en devenir se retrouvent au sein d'une fraternité de nerds, Ousma Kappa, qui vaut pour l'acronyme OK. Pour éviter l'expulsion de l'université à la suite de leurs frasques, ils doivent gagner les Jeux de la peur en affrontant d'autres fraternités et diverses épreuves comme «Ne pas effrayer l'ado» ou «Cherchez l'intrus». Dans une équipe de monstres plus rigolos que terrifiants...

      Un film qui fait du bien

      Un parcours taillé sur mesure pour mousser l'amitié, la solidarité, l'esprit d'équipe, le respect de la différence et, le plus important, la poursuite de ses rêves, quoi qu'il arrive. Vous savez, du genre, «l'échec fait tomber le perdant, l'échec inspire le gagnant». Ou «les défaites de la vie conduisent aux grandes victoires». Etc.

      L'université des monstres est un film qui fait du bien à défaut d'être original. Tout le monde sait très bien comment ça va finir, et pas seulement parce qu'il s'agit d'un prologue. Mais pour rester dans les proverbes à cinq sous, ce qui compte, ce n'est pas la destination, c'est le voyage. Dans cette optique, le film de Dan Scanlon remplit parfaitement son rôle.

      On aime : l'animation, le clin d'oeil à Bouh.

      On n'aime pas : le manque d'originalité.

      publicité

      Commentaires ( 1 ) Faites-nous part de vos commentaires >

      Commentaire (1)

      Commenter cet article »

      • J'ai une petite question un peu spéciale. J'ai tenté de faire mes recherches, sans succès, étant intriguée par le clin d'oeil à Bouh qui est mentionné à la fin de la critique. Je me demandais seulement, ayant vu le film, de quel moment il s'agissait?
        Merci beaucoup.

      Commenter cet article

      Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

       

      Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

      publicité

      10164:liste;1909714:box; 300_cinemaStandard.tpl:file;

      Critiques >

      publicité

      publicité

      la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

      publicité

      Autres contenus populaires