À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

       
      ou
      Fermer X

      Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

      Suggestions:
      1- Vérifiez l'orthographe
      2- Entrez un code postal
      3- Entrez le nom d'une ville
      4- Entrez une adresse

      En DVD

      Frances Ha

      Frances Ha

      Résumé

      Apprentie dans une troupe de danse moderne où elle espère bientôt être admise, Frances est décontenancée d'apprendre que sa colocataire et meilleure amie, Sophie, s'apprête à emménager chez un couple de copains, dans un quartier branché de Manhattan. Le moment est mal choisi: l'amoureux de Frances vient de rompre parce qu'elle a refusé d'habiter avec lui. Sans logement, la femme de 27 ans est accueillie par deux jeunes artistes indépendants de fortune, avec qui elle se lie d'amitié sans toutefois pouvoir prolonger son séjour sous leur toit, faute d'argent pour payer sa part du loyer. Entre le canapé d'une amie qui l'héberge temporairement et un autre plan tout aussi volatil, Frances cherche sa voie, sans se laisser abattre par les obstacles qui, d'une part, empêchent sa carrière de danseuse de prendre son envol, d'autre part, mettent en péril sa relation avec Sophie.

      Cote La Presse

      3.5/5

      Votre cote 12 votes

      4/5

      Fermer X

      Bande-annonce de Frances Ha

      Vous avez vu le film?
      Faites-nous part de vos commentaires

      COTEZ CE FILM

      Légende

      • 5 etoile - exceptionnel
      • 4 etoile - Très bon
      • 3 etoile - Bon
      • 2 etoile - Passable
      • 1 etoile - À éviter

      DÉTAILS

      Date de sortie : 2013-06-28

      Classement : Général

      Pays : États-Unis

      Distributeur : Métropole Films Distribution

      Date de sortie en DVD : 2013-11-12

      Genre : Comédie

      Durée : 86 min.

      Année : 2012

      Site officiel

      GÉNÉRIQUE

      Réalisation : Noah Baumbach

      Montage : Jennifer Lame

      Scénario : Noah Baumbach,Greta Gerwig

      Photographie : Sam Levy

      ACTEURS

      Greta GerwigAdam DriverMichael ZegenMickey SumnerPatrick HeusingerGrace Gummer

      Critique

      Frances Ha, adorable perdante

      Nathalie 
      Nathalie Petrowski

      Le cinéaste new-yorkais Noah Baumbach aime bien les personnages de perdants. Après Greenberg, l'histoire d'un perdant sociopathe interprété par Ben Stiller, il nous revient cette fois avec l'histoire d'une perdante à mi-chemin entre le personnage d'Annie Hall et celui de Hannah dans Girls. Elle s'appelle Frances, a 27 ans, est blonde comme les blés et vit à New York, mais sans domicile fixe, sans emploi et sans argent.

      Danseuse ratée, mais tellement sympathique que la troupe qui l'a engagée comme stagiaire n'ose pas la renvoyer, Frances est une femme enfant, éternelle «adulescente» qui refuse l'âge adulte et adore danser en traversant la rue. Comme le personnage de Hannah, elle a une meilleure amie, Sophie, interprétée par Mickey Sumner, la fille de Sting, qui sera plus tard remplacée par une autre coloc, interprétée par la fille de Meryl Streep (Grace Gummer). Décidément!

      Aux yeux de Frances, sa relation avec Sophie est ce qu'elle a de plus précieux au monde. Sophie le pense aussi jusqu'au jour où un rarissime appartement trouvé à Tribeca la fait déménager dans le quartier où elle veut vivre depuis toujours et où, faute d'argent, Frances ne peut pas la suivre.

      Autant Annie Hall incarnait la quintessence de la jeune femme urbaine et névrosée de la fin des années 70, autant Frances est représentative de son époque et de sa génération: les vingtenaires, tendance hipster, qui flottent dans la vie, survivent souvent grâce à l'argent de papa-maman, n'ont aucune idée de ce qu'ils feront lorsqu'ils seront grands et ne semblent pas pressés de le trouver.

      L'actrice Greta Gerwig incarne avec d'autant plus de justesse Frances qu'elle a coécrit le scénario avec Baumbach, qui est aussi son amoureux.

      Le résultat, c'est un film en noir et blanc dans la continuité des films new-yorkais de Woody Allen où, malgré les échecs et les ratages, on se prend d'affection pour cette adorable perdante qui finira par gagner... un semblant d'équilibre. Un film léger et charmant comme un sorbet au citron.

      * * * 1/2
      Frances Ha. Comédie de Noah Baumbach. Avec Greta Gerwig, Mickey Sumner, Grace Gummer, Adam Driver. 1h26.

      Frances Ha: le vilain petit canard

      Éric 
      Éric Moreault

      Frances Ha arrive ici précédé d'un succès mérité dans les festivals et de critiques enthousiastes. C'est que le film de Noah Baumbach s'inscrit aux antipodes du courant commercial actuel, tout en étant accessible et frais, en plus d'offrir un rôle en or à Greta Gerwig, parfaite en jeune femme maladroite qui tente de prendre ses rêves pour la réalité. Son esthétique noir et blanc et la façon dont New York est filmée évoquent la meilleure période de Woody Allen, en particulier Manhattan (1979).

      Frances Ha prend un pari risqué en faisant tourner tout son scénario autour de Frances (Gerwig), une adulescente de 27 ans, incapable de prendre ses responsabilités. Elle caresse le rêve de devenir danseuse pour une troupe contemporaine, ce qui semble hors de sa portée. Complètement fauchée, elle squatte ici et là, ce qui permet à Baumbach (Greenberg) de montrer une New York différente des clichés habituels. Mais rien ne lui semble plus important que son amitié pour Sophie (Mickey Sumner), qui ne le lui rend pas toujours bien.

      Greta Gerwig, qui a coécrit le scénario avec le réalisateur, offre une performance remarquable dans la peau de Frances, une jeune femme pourtant agaçante et presque insupportable. Le genre qui profère des énormités sans s'en rendre compte, autrement dit une égocentrique et une lunatique. Ses maladresses finissent par la rendre attachante.

      Impossible de ne pas penser au Vilain petit canard, le conte de Hans Christian Andersen. Frances est différente des gens qui l'entourent, qui la regardent et la traitent comme si elle était une extraterrestre. On sent leur malaise devant ses comportements erratiques. Mais elle finira par connaître son épiphanie, et sa rédemption, sans que la finale soit ridicule (ce qui n'en fait pas un splendide cygne pour autant).

      Frances Ha s'abreuve à une longue tradition de films d'auteur, notamment le néoréalisme italien et la Nouvelle Vague, dans sa volonté d'offrir un scénario et des personnages qui soient le plus proche possible de la réalité et dans celle de tourner en extérieurs, en lumière naturelle. Le personnage de Frances est une antihéroïne de première. Son insouciance fait écho à celle de Michel Poiccard, le protagoniste d'À bout de souffle de Godard (1960).

      Il y a de magnifiques séquences dans ce film: Frances qui danse dans les rues au son de Modern Love de Bowie, par exemple. Mais sous l'apparente simplicité des plans, on sent une recherche. Ce qui fait que par moments, le long-métrage fait un peu affecté et un peu trop soucieux de son aspect visuel alors qu'il cherche à dégager une impression de dépouillement.

      Reste qu'il s'agit d'un bon moment de cinéma, une tranche de vie bien plus qu'un film au scénario convenu. Et attention: Frances est le genre de personnage qu'on aime ou qu'on déteste. Au moins, elle ne laisse personne indifférent...

      On aime : l'approche naturelle, le noir et blanc.

      On n'aime pas : l'aspect un peu affecté.

      publicité

      Commentaires Faites-nous part de vos commentaires >

      Commentaire (0)

      Commenter cet article »

      À vous de lancer la discussion!

      Soyez la première personne à commenter cet article.

      Commenter cet article

      Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

       

      Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

      publicité

      10164:liste;1909714:box; 300_cinemaStandard.tpl:file;

      Critiques >

      publicité

      publicité

      la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

      publicité

      Autres contenus populaires