En DVD

Assaut sur la Maison-Blanche

Olympus Has Fallen

Résumé

Tenu responsable de la mort accidentelle de la Première Dame des États-Unis, survenue dix-huit mois plus tôt, Mike Banning, ex-garde du corps du président, est relégué par les services secrets à des tâches administratives. Mais ses supérieurs s'en remettent à lui lorsqu'un commando nord-coréen prend d'assaut la Maison-Blanche et, sous la menace d'un bombardement nucléaire, exige le retrait des troupes américaines dans son pays. Banning, seul à connaître les couloirs secrets de la demeure officielle, se lance à la recherche du fils du président, qui se terre dans l'un d'eux. Pendant ce temps, le président, le vice-président et la Secrétaire d'État, faits prisonniers dans le bunker sous-terrain, tiennent tête du mieux qu'ils peuvent aux terroristes.

Cote La Presse

1.5/5

Votre cote 145 votes

3.4/5

Fermer X

Bande-annonce de Assaut sur la Maison-Blanche

Vous avez vu le film?
Faites-nous part de vos commentaires

COTEZ CE FILM

Légende

  • 5 etoile - exceptionnel
  • 4 etoile - Très bon
  • 3 etoile - Bon
  • 2 etoile - Passable
  • 1 etoile - À éviter

DÉTAILS

Date de sortie : 2013-03-22

Classement : 13 ans + (violence)

Pays : États-Unis

Distributeur : VVS Films

Date de sortie en DVD : 2013-08-13

Genre : Thriller

Durée : 119 min.

Année : 2013

Site officiel

GÉNÉRIQUE

Réalisation : Antoine Fuqua

Montage : John Refoua

Scénario : Creighton Rothenberger,Katrin Benedikt

Photographie : Conrad W. Hall

Musique : Trevor Morris

ACTEURS

Aaron EckhartGerard ButlerMorgan FreemanCole HauserAshley JuddRick YuneMelissa LeoAngela BassettFinley Jacobsen

Critique

Olympus Has Fallen : une bande dessinée sanglante

Marc-André 
Marc-André Lussier

Vous attendiez un bon thriller politique? Oubliez ça. Olympus Has Fallen (Assaut sur la Maison-Blanche en version française) relève davantage de la bande dessinée. Dans cette énième variation de Die Hard, paranoïa patriotique en plus, Gerard Butler, dans un rôle à la Bruce Willis, se retrouve fin seul à la Maison-Blanche pour combattre une armée de terroristes nord-coréens sanguinaires.

Au mépris de la plus élémentaire plausibilité, ces derniers mettent en effet Washington à feu et à sang, et investissent la résidence du président des États-Unis en prenant en otage plusieurs des membres clés du Cabinet, de même que le président lui-même (Aaron Eckhart). Dirigés par le suave Kang (Rick Yune), ce groupe réclame le retrait des troupes américaines de la zone coréenne démilitarisée, mise en place en 1953, et parviennent aussi à réunir les codes pouvant déclencher de l'intérieur toutes les armes nucléaires postées en Amérique. Boum.

L'ambition du réalisateur Antoine Fuqua, qui a atteint jadis un bon niveau de respectabilité grâce à Training Day, est sans doute de battre ici le record du plus grand nombre de coups de feu et d'assassinats jamais recensés dans un long métrage. L'humour «tarantinesque» en moins. Se prenant terriblement au sérieux, Olympus Has Fallen mise sur les plus bas instincts de patriotisme vengeur d'un peuple encore traumatisé par les attentats de septembre 2001. Bien franchement, cet aspect-là du film écoeure.

Au-delà de l'outrance, du jeu caricatural des acteurs de renom en présence (on entend presque rire Melissa Leo après chaque prise), et du cocktail explosif que Fuqua propose dans une mise en scène survoltée, les admirateurs du genre pourront sans doute prendre un certain plaisir à regarder ce spectacle «sons, pétards et hémoglobine». Mais en tant que film, Olympus Has Fallen n'a rien d'honorable.

* 1/2
Olympus Has Fallen (V.F.: Assaut sur la Maison-Blanche). Film d'action d'Antoine Fuqua. Avec Gerard Butler, Aaron Eckhart, Angela Bassett, Morgan Freeman. 1h59.

publicité

Commentaires ( 2 ) Faites-nous part de vos commentaires >

Commentaires (2)

Commenter cet article »

  • Et "divertir" est très proche du mot "abrutir"... Non seulement, le patriotisme de ce film est consternant et affligeant, mais en plus, il est d'une violence inouïe. Quant au suspense, oublions-ça. On sait dès la première seconde du générique que le gentil et héroïque président l'emportera sur les méchants et dangereux Coréens. Pauvre cinéma américain.

  • Contrairement aux journalistes qui recherche toujours une forme de vérité lorsqu'il regarde un film. Moi je regarde un film dans le but d'être divertit et ce type de film m'a très bien divertit et je lui donne une cote de 8.5 simplement parce qu'il y a de l'action et encore de l'action. Oui Oui, le scénario n'a ni queue ni tête mais au moins il est divertissant. J'aime Gerald Buttler et j'aime le caractère qu'il joue. Coté politique «who gives a shit», c'est une situation improbable au même titre que les die hard, les mission impossible, les expendable, etc.
    BUT DU FILM: DIVERTIR

Commenter cet article

Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

 

Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires