À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

       
      ou
      Fermer X

      Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

      Suggestions:
      1- Vérifiez l'orthographe
      2- Entrez un code postal
      3- Entrez le nom d'une ville
      4- Entrez une adresse

      En DVD

      Stoker

      Stoker

      Résumé

      À la mort de son père adoré, India, dix-huit ans, voit débarquer dans la maison familiale son oncle Charles, frère du défunt dont elle ignorait l'existence. Beau, élégant, charmeur, celui-ci envoûte la veuve, mais pas sa fille unique, qui lui résiste et l'épie d'un oeil chargé de soupçons. La disparition soudaine de la gouvernante, puis celle tout aussi subite d'une tante qui cherchait à mettre mère et fille en garde contre lui, confortent India dans sa conviction: son oncle est un meurtrier. Malgré la preuve découverte au sous-sol, une complicité placide se noue doucement entre elle et lui, avant qu'un terrible secret ne les soude plus officiellement l'un à l'autre. Mais un mystère persiste: quel rôle Charles a-t-il joué dans la mort du père d'India?

      Cote La Presse

      3.5/5

      Votre cote 31 votes

      3.8/5

      Fermer X

      Bande-annonce de Stoker

      Vous avez vu le film?
      Faites-nous part de vos commentaires

      COTEZ CE FILM

      Légende

      • 5 etoile - exceptionnel
      • 4 etoile - Très bon
      • 3 etoile - Bon
      • 2 etoile - Passable
      • 1 etoile - À éviter

      DÉTAILS

      Date de sortie : 2013-03-15

      Classement : 13 ans +

      Pays : États-Unis

      Distributeur : Fox Searchlight

      Date de sortie en DVD : 2013-06-18

      Genre : Thriller

      Durée : 98 min.

      Année : 2013

      Site officiel

      GÉNÉRIQUE

      Réalisation : Park Chan-wook

      Montage : Nicolas de Toth

      Scénario : Erin Cressida Wilson,Wentworth Miller

      Photographie : Chung-hoon Chung

      Musique : Clint Mansell

      ACTEURS

      Dermot MulroneyMatthew GoodeNicole KidmanAlden EhrenreichJacki WeaverMia Wasikowska

      Critique

      Stoker : thriller élégant et envoûtant

      Sonia 
      Sonia Sarfati

      Contrairement à son compatriote Jee-woon Kim, qui vient de rater son entrée à Hollywood avec The Last Stand, le réalisateur sud-coréen Chan-wook Park (Oldboy) est parvenu à conserver l'essence de son style incomparable, ce lyrisme dans l'émotion qui côtoie la violence des gestes, cette beauté des images et des cadrages, dans ce Stoker qui aurait pu être un thriller psychologique comme on en a vu des centaines, mais qui, grâce à lui, se fait oeuvre aussi magnifique que dérangeante et envoûtante.

      On en sort hanté.

      Hanté dès le départ, par le titre. Stoker. Référence au père de Dracula. L'atmosphère sera étouffante, gothique, intemporelle, onirique, tordue. Hitchcockienne.

      Stoker, c'est le nom de famille d'India (Mia Wasikowska). Elle est introvertie. Impassible. D'apparence. D'apparence seulement. Tous ses sens sont en éveil. Ses émotions sont au garde-à-vous. Bouillantes. Enfiévrées. Elle a eu 18 ans en ce jour terrible où son père, son meilleur ami, son ancre dans la réalité, est mort. Les laissant seules, elle et sa mère, Evie (Nicole Kidman). Cette dernière, fragile. Instable. Heureuse d'ouvrir les portes de sa maison, peut-être plus, à Charlie (Matthew Goode). Le frère du défunt. Qu'elles ne connaissent pas. Qui réapparaît le jour des funérailles.

      Un triangle se tissera alors.

      Mais qui, ici, est l'araignée? Qui est, qui sont, sa, ses victimes?

      Il y a des clés efficaces dans ce scénario écrit par Wentworth Miller (que l'on a connu acteur dans Prison Break). Mais elles ont été utilisées très, très souvent. Heureusement, la réalisation est d'une telle beauté, est tellement signée et soignée, qu'elle compense en grande partie pour ces lieux communs et maladresses. Le travail fait en amont, bien avant le tournage, par Chan-wook Park et son directeur photo, Chug-hoon Chung, qui se traduit par un scénarimage extrêmement détaillé, se sent dans chaque plan, chaque scène.

      Il y a de la poésie même dans la violence et l'inconfortable. Les métaphores visuelles abondent. Le son a été ciselé. La trame sonore de Clint Mansell (Black Swan) - qui fait une pause le temps d'une pièce au piano, émouvante et hypnotique, signée Philip Glass - épouse parfaitement les temps, petits et grands, du récit. Quant aux acteurs, parfaitement dirigés, ils portent avec intelligence le mystère des personnages.

      Bref il y a ici, là et partout, la minutie de l'araignée. Et c'est un bonheur que d'être pris dans cette toile-là. Ç'aurait été l'extase s'il y avait eu plus de substance.

      * * * 1/2
      Stoker. Thriller psychologique de Chan-wook Park. Avec Mia Wasikowska, Matthew Goode, Nicole Kidman. 1h39.

      Stoker: renversant suspense

      Éric 
      Éric Moreault

      Il est heureux que Le Clap ait décidé de programmer Stoker, le renversant suspense et brillant moment de cinéma de Chan-wook Park. Il se concentre sur le destin d'India qui, après un triste coup du sort, verra les puissantes pulsions d'Éros et Thanatos s'affronter dans son esprit alors que de sombres secrets de famille refont surface. Son rite de passage à l'âge adulte se révélera particulièrement macabre.

      India Stoker (formidable Mia Wasikowska) a 18 ans le jour où son père meurt dans un accident - seul phare dans la vie de la jeune femme marginale et introvertie. Elle reste seule avec sa mère Evelyne (Nicole Kidman), dans une petite ville américaine. Cette dernière, fragile et instable, est heureuse d'ouvrir les portes de sa maison - peut-être plus - au mystérieux Charlie (Matthew Goode). Le frère du défunt réapparaît le jour des funérailles. Le spectateur comprend rapidement que l'oncle cache des secrets inavouables. Mais lesquels?

      Chan-wook Park (Ceci est mon sang, prix du jury à Cannes en 2009) prend le temps d'établir le climat tordu de Stoker, qui s'enfonce de plus en plus dans l'étrangeté. Nous voyons tout ce qui se passe par les yeux d'India, sans qu'il y ait de claire ligne de partage entre la réalité et ce qu'elle imagine (ou fantasme...). Le jeu y est d'ailleurs décalé.

      La cinématographie est superbe, chaque plan, soigneusement étudié et composé pour que le spectateur comprenne progressivement dans quelle histoire de fou il est entraîné à la suite d'India. On pense un peu à Carrie, mais forcément beaucoup à l'univers d'Hitchcock et, dans une moindre mesure, à celui de David Lynch.

      Bien que ce soit Mia Wasikowska (Alice au pays des merveilles, Restless) la véritable vedette de Stoker, Nicole Kidman y est brillante comme d'habitude dans son rôle de veuve joyeuse. En fait, on se demande constamment si Evelyne Stoker souffre d'un choc traumatique particulièrement violent après la mort de son mari ou si elle consomme des antidépresseurs à la pelle. Le film ne le précise pas. Et c'est bien là tout l'intérêt de la créative réalisation de Chan-wook Park.

      Elle suggère certaines choses, en laisse d'autres dans l'ombre, mais surtout, se sert des images pour évoquer et raconter, réduisant les dialogues à leur strict nécessaire. Ce qui contribue à l'étrangeté du climat, tout autant que le formidable travail sur la bande-son. La maison craque et couine de toutes parts, chaque son est amplifié, contribuant à l'état de paranoïa ambiant.

      Stoker cultive les ambiguïtés (le titre est une référence à Bram Stoker, l'auteur de Dracula, mais il n'y a pas de vampire. Quoique...). Le film questionne constamment le spectateur sur ce qu'il perçoit et croit comprendre de la trame narrative, sans pour autant rendre le récit trop compliqué. Il exerce ainsi une troublante fascination et s'avère au final un très bon moment de cinéma.

      * * * 1/2
      Titre: Stoker. Genre: suspense. Réalisateur: Chan-wook Park. Acteurs: Mia Wasikowska, Nicole Kidman et Matthew Goode. Classement: 13 ans et plus. Durée: 1h39.

      On aime: le climat, la réalisation imaginative, le travail sur le son.

      On n'aime pas: quelques invraisemblances.

      publicité

      Commentaires Faites-nous part de vos commentaires >

      Commentaire (0)

      Commenter cet article »

      À vous de lancer la discussion!

      Soyez la première personne à commenter cet article.

      Commenter cet article

      Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

       

      Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

      publicité

      10164:liste;1909714:box; 300_cinemaStandard.tpl:file;

      Critiques >

      publicité

      publicité

      la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

      publicité

      Autres contenus populaires