• Accueil > 
  • Cinéma 
  • Mama: bibittes, hobbits et monstres géants... 

À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

       
      ou
      Fermer X

      Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

      Suggestions:
      1- Vérifiez l'orthographe
      2- Entrez un code postal
      3- Entrez le nom d'une ville
      4- Entrez une adresse

      Mama: bibittes, hobbits et monstres géants...

      Produit par Guillermo del Toro, Mama raconte l'histoire... (Photo fournie par la production)

      Agrandir

      Produit par Guillermo del Toro, Mama raconte l'histoire de deux petites filles sauvages retrouvées dans les bois cinq ans après leur disparition.

      Photo fournie par la production

      Partager

      Sur le même thème

      Les amateurs de cinéma fantastique peuvent se réjouir. Après cinq ans de silence, Guillermo del Toro sera bientôt de retour avec le titanesque Pacific Rim. Mais en attendant, il veut vous présenter Mama...

      Bien connu pour ses excellents films fantastiques, comme Hellboy et Le labyrinthe de Pan, Guillermo del Toro se fait plutôt discret depuis cinq ans, préférant produire les films des autres plutôt que de tourner ses propres «vues».

      L'aventure avortée du Hobbit, qu'il devait réaliser, a sans doute contribué à prolonger son silence. Mais tout cela n'aura bientôt plus d'importance, puisque le cinéaste d'origine mexicaine reviendra en force en juillet avec le très attendu Pacific Rim, qui s'annonce comme un blockbuster de l'été 2013.

      Cette mégaproduction de 185 millions sera «énorme» à tous les points de vue, explique le cinéaste, qui nous parle depuis Toronto. Pas seulement à cause du budget, mais aussi à cause du sujet. Pacific Rim, en effet, racontera l'histoire de robots géants qui combattent des monstres titanesques venus envahir la Terre. «Tout était à grande échelle pendant ce tournage, souligne le réalisateur. Cela a rendu la logistique particulièrement difficile.»

      Le cinéaste ne s'en cache pas: Pacific Rim s'inspire en partie des vieux films de kaiju (monstres, en japonais) qui ont bercé son enfance. Mais là s'arrêtent les comparaisons. Pacific Rim, dit-il, ne sera ni un remake ni un hommage à Godzilla, mais simplement sa contribution à un genre qu'il affectionne.

      «Pour que ce soit un hommage, il faut qu'il y ait des références et des citations, lance-t-il. Or, Pacific Rim ne citera rien de particulier. J'ai simplement créé un monde où il y avait des robots et des monstres géants.»

      Mettre son grain de sel

      On en saura probablement plus à la sortie du film. Mais d'ici là, del Toro a d'autres petits dossiers à régler, comme la sortie de Mama, un film d'horreur qu'il a produit et dans lequel il s'est beaucoup investi, au point d'en faire aujourd'hui la promotion dans les médias.

      Réalisée par Andres Muschietti, cette coproduction canado-américano-espagnole raconte l'histoire de deux petites filles sauvages retrouvées dans les bois cinq ans après leur disparition. Leurs parents étant morts, c'est leur oncle et sa blonde qui finissent par les adopter. Mauvaise idée, car les petites filles ne viennent pas seules... Bientôt, une autre «mère» adoptive, pour le moins possessive, fera son apparition...

      À l'origine un court métrage, Mama s'est transformé en long métrage sous l'impulsion de del Toro, qui avait littéralement «flashé» sur la version d'origine.

      Enthousiaste, il s'est investi dans toutes les étapes de la production, du financement à la distribution, passant par le scénario et le choix des lieux de tournage, principalement en Ontario.

      Mais qu'on ne s'y trompe pas, souligne del Toro. Mama reste avant tout un film de Muschietti. «J'ai mis mon grain de sel un peu partout, admet-il. Mais c'était quand même lui, le cuistot...»

      Cela est particulièrement évident sur le plan esthétique, ajoute del Toro. «Mes trucs à moi sont plus gothiques dans un sens classique, dit-il. Andy fait des choix plus inhabituels, comme le design du personnage de Mama ou la maison dans les bois, où les petites filles sont retrouvées. Il a choisi un vieux chalet des années 50 alors que personnellement, j'aurais pris un manoir victorien!»

      Que dire, toutefois, des horribles insectes qui traversent tout le film et qui renvoient directement au Labyrinthe de Pan? «Ah! ça oui, j'avoue, c'était mon idée. Encore que personnellement, j'aurais voulu que ce soient des mouches et non des mites!»

      Del Toro avoue qu'il s'est retenu pour ne pas s'impliquer davantage. Exercice d'autant plus difficile qu'il tournait Pacific Rim dans les studios adjacents. Mais telle est, selon lui, la marque d'un producteur respectueux. «J'allais sur le plateau le matin, c'est tout, dit-il. Autrement, j'ai tout fait pour garder mes distances.»

      Et Le Hobbit?

      Selon le site d'IMDb, del Toro aurait d'autres productions en chantier, notamment une télésérie sur Hulk. Le principal intéressé affirme toutefois que le projet est sur les tablettes.

      À plus court terme, del Toro reviendra à la réalisation. Après Pacific Rim, il entamera en août le tournage de The Strain, une série télé inspirée de ses propres romans de vampires (coécrits avec Chuck Hogan). Puis ce sera le tournage de Crimson Peak (une histoire d'horreur à saveur gothique) et, enfin, une nouvelle version de Beauty and the Beast avec l'actrice Emma Watson (Harry Potter).

      Difficile, enfin, de ne pas revenir sur Le Hobbit, que Guillermo del Toro n'avait toujours pas vu au moment de l'entrevue.

      Rappelons que le cinéaste devait le réaliser et avait contribué au scénario. Mais il a quitté le navire pour cause d'impatience, le tournage ayant été retardé par la MGM. Le projet a été repris par Peter Jackson.

      «Je n'ai aucune amertume, dit-il, à ce sujet. Je n'ai pas vu le film parce que j'étais trop occupé. À savoir quelle partie de ma contribution aura survécu, je préfère ne pas spéculer là dessus.»

      Mama prend l'affiche le 18 janvier.

      Partager

      publicité

      publicité

      publicité

      la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

      publicité

      publicité

      Autres contenus populaires

      image title
      Fermer