À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

       
      ou
      Fermer X

      Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

      Suggestions:
      1- Vérifiez l'orthographe
      2- Entrez un code postal
      3- Entrez le nom d'une ville
      4- Entrez une adresse

      En DVD

      Jack le chasseur de géants

      Jack the Giant Slayer

      Résumé

      Jack, jeune paysan pauvre, cède son cheval à un mystérieux moine contre une poignée de fèves réputées magiques. Celles-ci ont été volées au puissant Roderick, conseiller du roi à qui la princesse Isabelle est promise. Refusant de l'épouser, cette dernière fuit le château et, surprise par un orage, trouve refuge dans la ferme de Jack. Par accident, celui-ci a échappé une des fèves qui, gorgée d'eau, donne naissance à un arbre gigantesque dont les racines propulsent à son sommet la fermette, ainsi qu'Isabelle. Une opération de secours est aussitôt organisée, avec à sa tête le chevalier Elmont, auquel se joignent notamment Roderick et l'inexpérimenté Jack. Parvenus à la cime de l'arbre, les sauveteurs de la princesse découvrent une contrée suspendue habitée par des géants, jadis chassés de la terre ferme par un valeureux roi grâce à une couronne ayant le pouvoir de les soumettre. Or, ladite couronne est maintenant en possession du fourbe Roderick, qui rêve de dominer le monde avec les géants à ses ordres.

      Cote La Presse

      2.5/5

      Votre cote 50 votes

      3.5/5

      Fermer X

      Bande-annonce de Jack le chasseur de géants

      Vous avez vu le film?
      Faites-nous part de vos commentaires

      COTEZ CE FILM

      Légende

      • 5 etoile - exceptionnel
      • 4 etoile - Très bon
      • 3 etoile - Bon
      • 2 etoile - Passable
      • 1 etoile - À éviter

      DÉTAILS

      Date de sortie : 2013-03-01

      Classement : Général (déconseillé aux jeunes enfants)

      Pays : États-Unis

      Distributeur : Warner Bros.

      Date de sortie en DVD : 2013-06-18

      Genre : Drame fantastique

      Durée : 115 min.

      Année : 2013

      Site officiel

      GÉNÉRIQUE

      Réalisation : Bryan Singer

      Montage : John Ottman,Bob Ducsay

      Scénario : Christopher McQuarrie,Darren Lemke,Dan Studney

      Photographie : Newton Thomas Sigel

      Musique : John Ottman

      ACTEURS

      Bill NighyEwan McGregorIan McShaneStanley TucciNicholas HoultEleanor TomlinsonEddie MarsanEwan BremnerRalph Brown

      Critique

      Jack the Giant Slayer : fèves au lard et sirop de poteau

      Aleksi K. 
      Aleksi K. Lepage

      Les origines du conte Jack le tueur de géants, légende anglaise, complémentaire à Jack et le haricot magique, se perdent dans le brouillard du folklore. Quelques auteurs se seront approprié la trame aux XVIIIe et XIXe siècles, la remaniant à leur goût, y ajoutant ici et là diverses connotations morales ou des sous-textes vaguement parodiques.

      Le conte n'a pas fait l'objet d'une tonne d'adaptations cinématographiques, sans doute à cause de déficits technique et financier. Nous sommes à l'ère du numérique et des écrans verts; tout est à présent faisable sans qu'on doive construire d'immenses décors en carton-pâte.

      Il est tout de même question, dans Jack le tueur de géants, d'un arbre aux proportions cyclopéennes, lequel, à partir d'une seule fève, se dresse jusqu'au ciel pour mener à un monde aérien et mystérieux rempli de créatures mythiques. Ces colosses monstrueux sont particulièrement émoustillés par l'odeur du sang humain. Le jeune et fougueux Jack (Nicholas Hoult) voulant sauver la princesse locale (Eleanor Tomlinson) y risquera sa vie.

      Il y a dans Jack le tueur de géants, le récit, tout pour fabriquer un film fantastique intelligent et visuellement spectaculaire. Mais le réalisateur Bryan Singer (qui n'est pas inapte et impotent, on lui doit deux X-Men et l'excellent Apt Pupil avec Ian McKellen) en est resté à l'idée basique du blockbuster familial formaté, pur pixel, totalement dénué de poésie et - c'est le comble - de fantaisie. On se retrouve face à un croisement bâtard de Lord of the Rings, des Transformers et de tous ces récents néo-péplums kitsch à la Clash of the Titans, Thor ou Conan the Barbarian. C'est efficace, bien fait, ça tient les enfants un peu concentrés pendant une heure et quart, mais le film s'étire vainement: ce genre de production ne devrait jamais dépasser les 90 minutes.

      Les nouvelles technologies 3D ne servent ici à rien sinon qu'à favoriser le recyclage de lunettes en plastique. On est, encore une fois, plus proche du jeu vidéo et de l'animation que des films didactiques d'IMAX avec des papillons ou des bêtes de la jungle, et on finit par penser que le 3D n'est vraiment pertinent qu'appliqué au documentaire: la fiction n'a aucun besoin de pareil gadget, à moins de s'en servir à bon escient, chose rare.

      Le final, passé l'inévitable (et interminable) combat entre les hommes et les géants, laisse clairement comprendre qu'on aura droit à une suite, laquelle se situera de nos jours, à Londres, où les monstres venus du ciel iront possiblement s'amuser à démolir des buildings et à manger du monde. Rendez-vous l'an prochain. Pourquoi pas Jack le tueur de géants vs Aliens vs Godzilla?

      * * 1/2
      Jack the Giant Slayer (V.F.: Jack le chasseur de géants). Film fantastique de Bryan Singer. Avec Nicholas Hoult, Eleanor Tomlinson, Stanley Tucci. 1h54.

      Jack le chasseur de géants : graine d'antihéros

      Éric 
      Éric Moreault

      Fee fi fo fum/Ne demande pas d'où vient le tonnerre/Il existe un endroit périlleux entre ciel et terre/Où s'est établi à demeure une race de géants sans peur. Mais il existe toujours des jeunes gens aventureux et trop curieux... Avec Jack le chasseur de géants, Bryan Singer signe une adaptation assez réussie de deux contes anglais où un simple fermier peut, au péril de sa vie, conquérir le coeur d'une princesse et sauver son royaume!

      Les scénaristes de Jack ont combiné les éléments de Jack et le haricot magique et de Jack le tueur de géants. À savoir que des haricots enchantés permettent de faire pousser une immense plante, de la terre jusqu'au ciel. Mais entre les deux, il y a ces géants belliqueux et affreux, qui aiment croquer de l'humain en entrée. Ils sont en exil sur Gantua depuis 1000 ans. Mais l'heure de la revanche a sonné.

      Car Jack (Nicholas Hoult) va malencontreusement faire germer un haricot - le soir où l'aventureuse et fugueuse princesse Isabelle (Eleanor Tomlinson) cogne à sa porte. Elle se retrouve à Gantua. Une équipe de courageux chevaliers menée par Elmont (Ewan McGregor) part à sa recherche. Mais Roderick (Stanley Tucci) a d'autres ambitions que de ramener Isabelle sur terre. Le vilain de service veut plutôt se servir des géants pour envahir le royaume de Cloister puis conquérir le monde.

      Le long métrage de Bryan Singer (X-Men, Suspects de convenance) démarre lentement. Cette introduction laborieuse m'a fait craindre le pire. Vrai que Jack..., malgré son titre en anglais (Jack The Giant Slayer), se veut un divertissement familial (pas de sang et de tripes à l'écran). On s'assure que tout le monde a compris les enjeux avant de partir à l'aventure.

      Selon le point de vue, c'est à la fois sa plus grande qualité et son plus grand défaut. Singer n'est pas Tim Burton. On imagine sans peine l'univers cauchemardesque et fantaisiste qu'en aurait tiré le réalisateur d'Alice au pays des merveilles. La réalisation de Singer est d'ailleurs très effacée - n'importe quel tâcheron aurait pu s'en charger.

      La production a plutôt privilégié une version édulcorée avec un humour bon enfant, où un jeune homme ingénieux et courageux peut abattre des géants (au sens propre et figuré). C'est l'univers du conte à la Disney, pas à la Grimm.

      D'ailleurs, Jack... n'est pas un film d'action, malgré quelques spectaculaires scènes de cascades et un combat final à la Seigneur des anneaux (le gore en moins. Singer n'est pas Peter Jackson non plus). Il s'agit d'un récit fantaisiste avec une touche de fantastique.

      Si les performances de Nicolas Hoult (meilleur dans Zombie malgré lui) et Eleanor Tomlinson sont correctes, sans plus, Ewan McGregor et Stanley Tucci s'en donnent à coeur joie et volent plusieurs scènes. En particulier Tucci, qui joue avec le sourire en coin.

      Au final, le rythme du film est assez trépidant et l'intrigue suffisamment soutenue pour maintenir notre intérêt. De plus, Jack, un simple roturier qui triomphe de l'adversité et de la royauté, est l'antihéros par excellence. Ses ressources proviennent de son intelligence et de sa ruse plutôt que de ses aptitudes au combat. Ça fait changement des gros bras pas de tête...

      * * *

      Titre: Jack le chasseur de géants. Genre: conte fantastique. Réalisateur: Bryan Singer. Acteurs: Nicholas Hoult, Eleanor Tomlinson, Ewan McGregor et Stanley Tucci. Classement: général. Durée: 1h46.

      On aime: la fantaisie.

      On n'aime pas: la réalisation sans imagination.

      publicité

      Commentaires Faites-nous part de vos commentaires >

      Commentaire (0)

      Commenter cet article »

      À vous de lancer la discussion!

      Soyez la première personne à commenter cet article.

      Commenter cet article

      Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

       

      Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

      publicité

      10164:liste;1909714:box; 300_cinemaStandard.tpl:file;

      Critiques >

      publicité

      publicité

      la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

      publicité

      Autres contenus populaires